• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Simone Wyss Fedele fait rayonner les PME suisses à l’étranger

      Simone Wyss Fedele fait rayonner les PME suisses à l’étranger

      Qui dit entreprises suisses pense Nestlé, Novartis, Glencore et autres titans que le monde entier nous envie. Mais comme l’arbre de Noël qui cache la forêt des lutins œuvrant dans l’ombre, ces géants de la Bourse ne doivent pas faire oublier que la Suisse regorge de...

      Garde suisse: un corps d’élite dans les coulisses du Vatican
      Garde suisse: un corps d’élite dans les coulisses du Vatican

      Hallebardier ayant servi sous le pape François, Guillaume Vergain se confie à Dossiers Publics et raconte ses années au sein de la Garde suisse pontificale, ce corps aussi légendaire que mystérieux. Comment devient-on garde suisse ? Quels sont les critères de...

      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force
      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force

      Les politiciens nous l’ont répété à l’envi depuis des années : « On ne peut pas mettre un policier derrière chaque citoyen » ! Ce qui, avouons-le, est plutôt une bonne nouvelle pour les plus paranoïaques d’entre nous… Garde du corps et directeur de deux entreprise...

    • JU: les soins aigus au cœur de Delémont

      JU: les soins aigus au cœur de Delémont

      Modulable, fonctionnel et accessible, c’est ainsi que Jacques Gygax, directeur de l’Hôpital du Jura, décrit l’établissement dédié aux soins aigus qu’il souhaite voir construire au cœur de Delémont, sur un terrain de 12'000 m2, propriété de la municipalité. Futur jalon...

    • VD: une maturité onéreuse

      VD: une maturité onéreuse

      L’harmonisation des pratiques a un coût, et le canton de Vaud pourrait bien en faire les frais dans le cadre de la nouvelle Ordonnance fédérale sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale, visant à harmoniser les disparités cantonales quant au cursus...

    • GE : moins de fonctionnaires pour Genève  ?

      GE : moins de fonctionnaires pour Genève  ?

      La fonction publique pèse-t-elle trop lourd sur les finances du canton ? C’est en tout cas l’avis émis par la droite genevoise, qui estime que le canton, régulièrement dans le rouge, pourrait bénéficier d’un gel de l’embauche de nouveaux fonctionnaires en cas de...

    • Gilles Stuck reprend les rênes du marché suisse chez Julius Bär

      Gilles Stuck reprend les rênes du marché suisse chez Julius Bär

      À nouvelle stratégie, nouvelle équipe dirigeante. Ainsi en a décidé Julius Bär, qui a choisi d’accompagner l’harmonisation de son approche du marché suisse par la désignation aux responsabilités de Gilles Stuck, collaborateur de la banque zurichoise depuis 2018 à la...

    • Key Family Partners accueille Emanuele Zanon Di Valgiurata

      Key Family Partners accueille Emanuele Zanon Di Valgiurata

      Connu pour avoir donné le jour à une nouvelle génération de multi-family offices offrant des solutions d’investissement sophistiquées et les plus hauts standards en matière de gouvernance, Key Family Partners agrandit son équipe avec la nomination au rang d’associé...

    • Hans Peter Wyss intègre la commission OPA de la FINMA

      Hans Peter Wyss intègre la commission OPA de la FINMA

      La Commission des offres publiques d’acquisition de la FINMA accueille un nouveau membre en la personne de Hans Peter Wyss, appelé en remplacement de Thomas Rufer, qui abandonnera le siège occupé depuis avril 2007 à la fin de cette année. Déjà vice-président du...

    • Un nouvel aumônier pour la garde pontificale

      Un nouvel aumônier pour la garde pontificale

      La garde pontificale ne saurait assurer son office sans l’encadrement et le soutien spirituels de son aumônier. Une mission d’importance, assurée pendant six ans par le père Thomas Widmer, auquel succède désormais le père Kolumban Reichlin. Né dans le canton de...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      La protection du climat grâce à des technologies innovantes

      La protection du climat grâce à des technologies innovantes

      Le Fonds de technologie cautionne des prêts aux entreprises suisses dont les produits innovants permettent d'obtenir une réduction durable des émissions de gaz à effet de serre. Qu'est-ce que le Fonds de technologie ? Le fonds de technologie est un instrument de la...

      Un catalyseur intelligent pour structures en béton

      Un catalyseur intelligent pour structures en béton

      Un catalyseur intelligent basé sur la nanotechnologie permet d’économiser le coût de la production et de réduire l’empreinte carbone du béton. Développée par l’équipe de Nanogence SA, cette innovation vise à créer des bénéfices concrets en faveur de la durabilité....

      Gamaya, quand les drones volent au secours de l’agriculture

      Gamaya, quand les drones volent au secours de l’agriculture

      Avec sa caméra hyperspectrale miniature, combinée à l’intelligence artificielle et embarquée sur un drone, la start-up Gamaya permet aux agriculteurs d’estimer les besoins de leurs champs avec une précision inédite : un pas de géant pour l’agriculture durable. Dans le...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

  • Kits Média

Publicités

En réaction au « village global » que notre planète devient un peu plus chaque jour, on assiste également à un fort mouvement de retour aux racines, une revendication affirmée de leurs origines de la part de nombreuses personnalités d’origine africaine. Parmi ceux qui misent sur le Sénégal, on entend beaucoup parler d’Akon, la star américaine du show-business. Très humblement baptisé Akon City, son projet de ville du futur s’avère pharaonique, voire un tantinet mégalo… Décryptage.

Mbodiène, un village dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, et qui n’avait pas franchement vocation à faire les gros titres de la presse internationale… Situé à une centaine de kilomètres au sud de Dakar, ce petit village de pêcheurs et agriculteurs, perdu au milieu de terres broussailleuses, elles-mêmes perdues au bout d’une route d’asphalte, ne figure pas vraiment dans le top des recherches sur Trip Advisor…

Mais qu’en sera-t-il dans 10 ans, et 6 milliards de dollars plus tard ? C’est en effet le budget et l’espace-temps que s’est fixés le rappeur Akon pour bâtir SA “ville futuriste sur le thème de la crypto-monnaie”, nommément le Akoin -en toute simplicité là encore-.

Aux manettes, l’architecte libanais Hussein Bakri, basé à Dubaï, mégapole qui n’est pas sans rappeler les ambitions d’Akon City : grandes tours de verre, de bois ou de béton au design futuriste, architecture en courbes, studios de cinéma, hôtels, université, hôpitaux, aéroport, centres d’affaires et de loisir… Sans oublier une Akon Tower trônant au milieu, of course !

Tous les bâtiments seront recouverts de panneaux photovoltaïques, pour une alimentation en énergie propre, autre cheval de bataille d’Akon. Il est vrai qu’au vu du taux d’ensoleillement dont bénéficie le Sénégal, il serait dommage de s’en priver.

En compagnie du ministre sénégalais du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, Akon a procédé, le 31 août dernier, à la pose de la première pierre de la ville. La réalisation du projet est prévue en deux phases. La première, planifiée pour le cours du premier trimestre de l’année 2021, devrait s’achever en 2023, s’étendant sur 55 hectares. La deuxième phase se déroulerait quant à elle de 2024 à 2029, s’étendant sur les quelque 500 hectares destinés à accueillir la cité et toutes ses infrastructures.

Tous les bâtiments seront recouverts de panneaux photovoltaïques, pour une alimentation en énergie propre, autre cheval de bataille d’Akon

Booster pour le tourisme local, voire mémoriel -Akon mise sur le retour d’Afro-Américains ayant soif de retrouver leurs racines-, ou coup de pub géant inexorablement voué à dénaturer une région aux traditions ancestrales ? Sur place, l’excitation le dispute à l’inquiétude. Compte tenu de son standing, Akon City, si elle voit le jour, risque fort d’être réservée à une élite fortunée, et ne fera qu’importer les clivages occidentaux entre les classes sociales. Déjà, on parle d’un manque de transparence structurelle, et le coordinateur général du Forum civil, la section sénégalaise de l’ONG Transparency International, demande que des investigations officielles soient diligentées sur « le montage financier, l’actionnariat, la propriété de l’assiette foncière, les conditions de cession du foncier, les études d’impact réalisées, l’ordre juridique applicable à la cité, son mode de gestion, de gouvernance et de fonctionnement ».

Inquiétudes corroborées par l’imam Ahmadou Mokhtar Kanté, très actif quant aux problématiques d’intérêt public. Selon lui, « cette affaire s’intègre dans une dynamique de privatisation du littoral, de multiplication des scandales fonciers et d’un développement inégal du pays ». Lui aussi requiert la mise en place d’une enquête parlementaire et exige « la mise à disposition des Sénégalais du cahier des charges et des études d’impact social et environnemental ».

L’Akoin, une monnaie… cryptique
Dans certaines régions reculées d’Afrique, une partie importante de la population n’a pas accès aux services bancaires mais dispose néanmoins de smartphones. L’Akoin, dont son créateur espère qu’il sera utilisé dans toute l’Afrique et conçue sur le réseau de paiement Stellar, vise à résoudre ce hiatus. Selon le site internet du projet, “Akoin est une cryptodevise alimentée par un marché d’outils et de services qui alimentent les rêves des entrepreneurs, des propriétaires d’entreprises et des activistes sociaux qui se connectent et s’engagent dans les économies émergentes d’Afrique et d’ailleurs”. Depuis de nombreuses années, Akon vante les mérites de la technologie blockchain, affirmant qu’elle est susceptible de jouer un rôle déterminant pour le développement des territoires défavorisés.

Alors, bien sûr, on peut sourire ou s’inquiéter de ce qui, sous certains aspects, s’apparente -toutes proportions gardées- à un ego trip façon Ceaucescu des grandes années, mais il n’en reste pas moins que le défi a le mérite de mettre l’Afrique en lumière, de jeter des ponts entre technologie et écologie et peut-être, à terme, faire des émules sur un vaste continent où tant reste encore à faire.

La cité futuriste sera bâtie sur le site d’un petit village d’agriculteurs côtier, à une centaine de kilomètres au sud de Dakar