• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Le Genevois Jean-Dominique Michel a beaucoup fait parler de lui tout au long de la crise sanitaire, notamment dans les médias français. L’anthropologue de la santé vient de publier un essai intitulé: covid: anatomie d’une crise sanitaire, aux éditions HumenSciences. Le « Raoult suisse » s’est confié à Dossiers Publics.

      Afrique: une force sous-estimée
      Afrique: une force sous-estimée

      Investir dans les pays émergents... Ne nous mentons pas : quand on évoque cette option, forcément, même chez les mieux intentionnés parmi nous, une kyrielle d'idées reçues, de craintes plus ou moins fondées se retrouvent inexorablement sous les projecteurs. Rencontre...

      Le CHUV au cœur d’une pandémie
      Le CHUV au cœur d’une pandémie

      Alors que la communauté scientifique se lance dans une course contre-la-montre pour trouver un vaccin, et que le peuple suisse sort de son semi-confinement, le CHUV se dit prêt à affronter le prochain pic. Du jour au lendemain, le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a...

    • Premier août sous le signe du coronavirus

      Premier août sous le signe du coronavirus

      Le covid-19 a entraîné une vague d’annulations inédite de presque toutes les manifestations, parties officielles et feux d’artifice de la fête nationale Suisse. Malgré tout, cinq conseillers fédéraux sur sept se sont déplacés à travers le pays pour aller à la...

    • Une bactérie provoque la fermeture de plages sur le Lac de Neuchâtel

      Une bactérie provoque la fermeture de plages sur le Lac de Neuchâtel

      Fin juillet, la mort mystérieuse de six chiens en moins de 24 heures sur le Lac de Neuchâtel a suscité l’émoi. Les décès ont été causés par la présence de cyanobactéries, appelées aussi algues bleues, qui prolifèrent avec les grandes chaleurs. Dangereuses aussi pour...

    • (TI) LE COVID RELANCE L’AEROPORT DE LUGANO

      (TI) LE COVID RELANCE L’AEROPORT DE LUGANO

      Il y a encore quelques mois, l’aéroport de Lugano-Agno était donné pour mort. Entre l’abandon par Swiss des vols de ligne en novembre et sa mise en liquidation en avril, les perspectives du premier aérodrome tessinois semblaient empirer encore avec le coronavirus, qui...

    • UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      Patricia Solioz Mathys (44 ans) a été nommée en juin directrice des Transports publics de la région lausannoise (tl). Elle entrera en fonction à partir du 1er décembre 2020, en remplacement de Michel Joye, qui a fait valoir son droit à la retraite. Avant ce poste,...

    • DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      Une page se tourne dans le paysage audiovisuel romand. Darius Rochebin, le journaliste phare de la Suisse romande et présentateur du 19:30 depuis 1998 a quitté la RTS pour rejoindre la chaîne de télévision française d'information en continu LCI, qui appartient au...

    • LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      Mascotte du centre de recrutement de Sumiswald (BE), la chatte Lili est passée du grade d’adjudant sous-officier à celui d'adjudant EM. Elle a obtenu cette promotion pour «son service infaillible en soutien moral à la troupe». Bien qu’habitant une ferme voisine, le...

    • PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      Professeur à la Haute école d’ingénierie, Manuele Margni a remporté le Prix du Gala Meritas du meilleur enseignant en développement durable à Polytechnique Montréal. Le concours a été présidé par les associations étudiantes de Polytechnique. Manuel Margni est...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Articles

      Vous trouverez ici tous les articles de Dossiers Publics par catégorie
    • CONCOURS DE PONTS 2020

      CONCOURS DE PONTS 2020

      « Sortir des sentiers battus avec le bois» Ces dernières années, le développement durable est devenu l’une des préoccupations premières de la société. Le bois, en tant que biomasse renouvelable, est la seule matière première qui absorbe durablement le CO2. La...

      Une oasis aux portes de Lausanne
      Une oasis aux portes de Lausanne

      Entre le cadre agréable, la responsabilité environnementale et l’efficience économique, Oassis est un nouveau bijou immobilier qui voit le jour dans la région de l'ouest lausannois. Lausanne et sa région sont actuellement propulsées par une vague de constructions sans...

      Le salon RH 2020 «goes digital»
      Le salon RH 2020 «goes digital»

      Le covid-19 n'empêchera pas l'édition 2020 du salon RH mais le transformera en Salon Digital. C'est inédit, le salon qui devait déjà comporter un volet digital, se déroulera entièrement en ligne. Entretien avec son directeur, Achim Frerker. Le Salon RH aura lieu...

      Crise du covid-19 : la culture en danger ?
      Crise du covid-19 : la culture en danger ?

      Le secteur de la culture fait partie de ceux qui ont été le plus durement touchés par la crise sanitaire. Bilan sur l’impact social, économique et sur les perspectives à venir. Une économie à l’arrêt pendant près de deux mois. Pas de théâtres, pas de cinémas, des...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

      Smart City

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Tous les lieux de stationnement sont différents. Et parfois cette différence affichée est pour son utilisateur source de stress. Désormais, grâce à l’information instantanée, trouver une place pour son véhicule devient (presque) un jeu d’enfant Tout d’abord, il y a...

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      Né à Lausanne à l’ère du numérique, Christophe Haldi fait partie de la génération Y. À 30 ans, il est aujourd’hui CEO et fondateur de la société eeproperty, spécialiste de systèmes de gestion intelligents La liste des 30 under 30  du prestigieux magazine américain...

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Créée en 2015, cette unité de cinq personnes agit comme un poste de pilotage qui offre une vue consolidée et permet de mieux répondre aux cyber-attaques Perturbations, manipulations, sabotages et autres attaques ciblées par l’intermédiaire de réseaux électroniques...

Publicités

L’Académie du CEP est une confrérie ayant pour vocation de promouvoir l’art bachique à Genève et d’accroître l’expérience personnelle dans la dégustation de vins. Les concours organisés par cette dernière s’inscrivent donc tout naturellement dans une logique d’enrichissement individuel.

Le 4 juillet dernier, c’est chez Raphaël Dunand, au Domaine des Lolliets à Soral, que s’est déroulé un événement très attendu : le célèbre concours annuel de dégustation, organisé de main de maître par l’Académie elle-même. Et comme lors de chaque manifestation, le partage de la passion du vin était bel et bien au rendez-vous. Zoom sur une confrérie et sur un concours unique en son genre.

Lumière sur les rangs de l’Académie
Vous le remarquerez aisément, le Conseil de l’Ordre de l’Académie du CEP, arborant fièrement des chasubles bordeaux, des chapeaux, des gants blancs, des rubans et des médailles brillant de mille feux. En y regardant de plus près, vous remarquerez également que tous les membres de la confrérie portent une médaille, mais que tous les rubans ne sont pas identiques. En effet, la couleur de ce tissu élégant varie en fonction du grade dans la hiérarchie. La couleur d’un ruban n’est toutefois pas figée dans le marbre, bien au contraire. Grâce au concours de dégustation annuel, représentant un réel défi pour les participants, ces derniers ont la possibilité d’évoluer au sein de l’Académie et de monter en grade, en reconnaissant trois des cinq cépages qui leur sont proposés. Par exemple, un novice en la matière avec un titre de « Compagnon » peut devenir « Compagnon bon dégustateur » et ainsi troquer son ruban rouge et jaune contre un tissu bleu, ou même aspirer au titre « d’Ecuyer » s’il effectue un carton plein. Aussi, lorsqu’un sans-faute est réalisé trois fois de suite, le membre peut devenir « Chevalier » et revêtir avec fierté un ruban rouge.

Les petites grappes de raisins épinglées sur les rubans ne sont pas anodines elles non plus. Elles sont remises à celles et ceux qui ont reconnu, par trois fois à nouveau, les cinq cépages dégustés. Ils deviennent alors « Maîtres Chevaliers » et pourront chaque année, tester à nouveau leurs connaissances pour tenter de gagner une nouvelle grappe. Vous l’aurez compris, l’Académie du CEP compte donc parmi ses fidèles de nombreux experts en la matière, certains faisant d’ailleurs partie du jury de la Sélection des vins de Genève. Mais avant tout, quel que soit le grade, quelle que soit la couleur du ruban, tout un chacun fait partie d’une grande famille, celle des passionnés du vins, et partagent ensemble d’agréables moments en toute simplicité.

L’œil qui regarde avec attention la couleur du nectar, le nez qui respire les agréables parfums dégagés du verre, le palais qui se délecte des différents arômes, la fiche qui se remplit petit à petit : on peut observer que tous les sens des membres sont mis en éveil et que tous les esprits sont bels et bien concentrés pendant la durée du concours.

Le 4 juillet 2020 – au cœur du concours de dégustation
Cette année, c’est par une belle journée d’été placée sous le signe de la bonne humeur, en plein air, que cette compétition amicale a donné l’occasion à 75 participants, femmes et hommes, d’entrer en scène pour déguster des vins à l’aveugle et mettre à l’épreuve tous leurs sens. Chenin
blanc, Chasselas, Viognier, Cabernet franc ou encore Syrah : ce ne sont pas moins de dix cépages, cinq vins blancs et cinq vins rouges du Domaine des Lolliets, que les membres ont dû tenter de reconnaître. Sur la feuille de dégustation, à côté de chaque mystérieux cépage, on peut observer des mots tels que « vif », « fruit », « poivre » ou encore « miel ». Ces termes sont en réalité des indices précieux, qui guideront les dégustateurs et les mettront sur la bonne voie.

L’œil qui regarde avec attention la couleur du nectar, le nez qui respire les agréables parfums dégagés du verre, le palais qui se délecte des différents arômes, la fiche qui se remplit petit à petit : on peut observer que tous les sens des membres sont mis en éveil et que tous les esprits sont bels et bien concentrés pendant la durée du concours.

Une fois la dégustation terminée et la fiche personnelle remise, chacun profite alors de retrouver ses camarades pour échanger, rire, discuter et bien sûr, partager un bon verre de vin autour d’un repas pendant lequel il découvrira si une évolution de grade s’offre à lui. Pour ce qui est de l’élévation officielle des grades, ceux-ci ont lieu chaque année, au mois de septembre, à l’occasion de la célèbre Fête des vendanges de Russin.