• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force

      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force

      Les politiciens nous l’ont répété à l’envi depuis des années : « On ne peut pas mettre un policier derrière chaque citoyen » ! Ce qui, avouons-le, est plutôt une bonne nouvelle pour les plus paranoïaques d’entre nous… Garde du corps et directeur de deux entreprise...

      EGEN, un pressing à succès
      EGEN, un pressing à succès

      À 21 ans, Serhat Açig a lancé sa première start-up dans un milieu peu prisé des jeunes: le pressing à sec. Pourtant, EGEN, qui signifie « propre à soi » en romanche, emploie la technique de l’aquanettoyage ou le « wet cleaning » à 100%, un traitement numérique et...

      Pompiers, les gardiens du feu sacré
      Pompiers, les gardiens du feu sacré

      Avec un cahier des charges des plus diversifiés, les sapeurs-pompiers sont sur tous les fronts, et pourtant on les connaît souvent mal. Nous sommes allés à la rencontre du major Rémy Décombaz, commandant du Corps de sapeurs-pompiers volontaires « Cœur de Lavaux »...

    • VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

      VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

      Star emblématique des alpages valaisans, la vache d’Hérens tend à se raréfier, malgré le succès sans cesse renouvelé de ses fameux combats de Reines. Une diminution du cheptel que connaissent aussi les neuf autres races ovines et bovines locales, et que le canton a...

    • GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

      GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

      Face aux défis posés par l’urgence climatique, la pollution et une démographie galopante, l’eau s’impose plus que jamais comme un enjeu majeur en matière de santé publique. Confrontée en 2019 à un rapport de sa Cour des comptes pointant certaines faiblesses dans sa...

    • VS : des vagues au cœur des alpes

      VS : des vagues au cœur des alpes

      Les adeptes du surf vont s’en donner à cœur joie ! Non contents de pouvoir pratiquer leur sport de glisse favori sur les pentes enneigées du Valais, ils sont désormais invités à tester leur agilité sur les rouleaux océaniques d’Alaïa Bay. Première piscine à vagues...

    • Pierre Maudet recruté dans la cybersécurité par Wisekey

      Pierre Maudet recruté dans la cybersécurité par Wisekey

      Peu de temps après avoir quitté le Conseil d'État genevois, Pierre Maudet a déjà trouvé un nouvel emploi. La firme genevoise Wisekey, spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé le 3 mai son embauche au poste de directeur de la transformation numérique. L'ancien...

    • Joseph Bonnemain redonne espoir au diocèse de Coire (gr)

      Joseph Bonnemain redonne espoir au diocèse de Coire (gr)

      Le diocèse de Coire ne pouvait rêver meilleur homme pour ramener la paix et la sérénité au cœur d’une congrégation malmenée par des décennies de conflits. Nommé par le pape en personne, ce Jurassien d’origine avait d’abord étudié la médecine, avant de se consacrer à...

    • Christine Schraner Burgener, une diplomate pour veiller aux migrations

      Christine Schraner Burgener, une diplomate pour veiller aux migrations

      Une fois encore, la gent féminine démontre qu’elle a toute sa place aux plus hautes responsabilités. Avec la nomination de Christine Schraner Burgener à la tête du dernier Secrétariat d’état encore en mains masculines, cette fonction quasi ministérielle est désormais...

    • Denise Tonella face au défi du Landesmuseum de Zürich

      Denise Tonella face au défi du Landesmuseum de Zürich

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Landesmuseum de Zürich tient une place à part. Soutenu par la Confédération, pourvu de multiples filiales, constamment en travaux, à la tête de collections pléthoriques, la vénérable institution inaugurée en 1898 représente...

    • Michaela Schärer prend la direction de la Protection de la population

      Michaela Schärer prend la direction de la Protection de la population

      Quel meilleur choix, pour reprendre les rênes de l’OFPP, qu’une personnalité aguerrie, forgée par une longue carrière au service de l’administration, et plus particulièrement au sein même du DDPS ? Première femme nommée à cette fonction, Michaela Schärer est tout cela...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      Gamaya, quand les drones volent au secours de l’agriculture

      Gamaya, quand les drones volent au secours de l’agriculture

      Avec sa caméra hyperspectrale miniature, combinée à l’intelligence artificielle et embarquée sur un drone, la start-up Gamaya permet aux agriculteurs d’estimer les besoins de leurs champs avec une précision inédite : un pas de géant pour l’agriculture durable. Dans le...

      Daphne Technology, comme un air de mer propre

      Daphne Technology, comme un air de mer propre

      Limiter la pollution atmosphérique par la purification des gaz d’échappement et révolutionner l’industrie du transport maritime, c’est le rêve d’une start-up née à l’EPFL. Active dans la très en vogue technologie propre, et désormais forte d’un financement de l’UE,...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

  • Kit Média 2021

Publicités

Alors que la pandémie se propage dans toutes les régions du globe, il semble que l’Afrique subsaharienne soit pour l’instant épargnée. Les taux remarquablement bas d’infection sont-ils dus à des facteurs socio-économiques spécifiques à cette région du globe  ?

D’après Mathias Altmann, épidémiologiste à l’École de santé publique de Bordeaux récemment interrogé en mars 2020 par un média français, il existe plusieurs hypothèses. Co-auteur d’une étude sur l’état de préparation et la vulnérabilité des Africains aux importations de COVID-19, il estimait qu’on ne peut expliciter pleinement ce phénomène.  L’une des hypothèses est la faible exposition de l’Afrique à la Chine comparé à l’Europe. Il y a en effet dix fois plus de voyages Europe-Chine que de voyages Afrique-Chine, ce qui pourrait expliquer, selon lui,  la lente introduction du virus sur le continent alors que l’épicentre de l’épidémie était en Chine.

Depuis, la situation a évolué avec la propagation mondiale du coronavirus, qui expose l’Afrique au virus à partir de l’Europe, ce qui est confirmé par le fait que les premiers cas enregistrés sur le continent africain ont été importés en majorité d’Italie et de France.

Une autre hypothèse, qui n’a pas encore été prouvée, avance l’existence supposée de nombreux cas non détectés, ce qui fait l’objet de nombreuses rumeurs. L’épidémiologiste fait cependant remarquer que si c’était le cas, il y aurait eu de nombreuses alertes dans les hôpitaux des capitales africaines et les unités de soins intensifs locales auraient enregistré un afflux massif de patients. Selon les informations à disposition, cela ne s’est pas produit, ce qui invalide l’existence de chaînes de transmission inconnues.

L’OMS a cependant tiré la sonnette d’alarme en faisant part de ses préoccupations concernant l’Afrique en cas de contamination massive. Dans un message très alarmiste, le patron de l’Organisation mondiale de la santé, l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, appelait le 18 mars l’Afrique à « se réveiller » face à la menace du nouveau coronavirus, soulignant que le continent devait se préparer « au pire, dès aujourd’hui  » alors que le COVID 19 commence à se propager localement, car les systèmes de santé, en particulier dans les pays où la pauvreté est omniprésente, sont faibles. « L’Afrique devrait se réveiller, a-t-il lancé, mon continent devrait se réveiller »

La crise d’Ebola a déclenché une prise de conscience

L’Afrique noire est-elle prête à affronter la pandémie?

Mathias Altmann reste positif sur ce sujet, rappelant qu’il y a déjà un niveau de préparation sur ce continent, qui a eu sa part d’épidémies, entraînant une énorme quantité de connaissances sur le terrain, notamment en Afrique de l’Ouest. La crise d’Ebola a déclenché une prise de conscience, forçant les autorités locales à adopter des systèmes de coordination valables pour toute urgence sanitaire.

Plans stratégiques

En dépit de ce que peut en dire Tedros Adhanom Ghebreyesus, plusieurs pays se sont dotés dès le mois de janvier de plans stratégiques pour faire face au coronavirus et renforcer la sécurité sanitaire à leurs frontières alors que des gouvernements, dont ceux du Kenya et du Rwanda, ont récemment décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les rassemblements ou événements internationaux par mesure de précaution.

Des quarantaines systématiques sont imposées aux voyageurs en provenance de pays touchés par l’épidémie par plusieurs États, dont le Burundi ou l’Ouganda, tandis que de nombreuses compagnies aériennes africaines, dont Royal Air Maroc, RwandAir ou encore Kenya Airways, ont suspendu les liaisons avec plusieurs pays considérés à risque comme la Chine ou l’Italie. Plaçant la barre un cran au-dessus, le ministère du Tourisme et des Transports aériens sénégalais annonçait le 19 mars la fermeture totale de l’espace aérien sénégalais à compter du lendemain jusqu’au 17 avril, fermeture qui a été prolongée jusqu’au 31 mai 2020.