• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Simone Wyss Fedele fait rayonner les PME suisses à l’étranger

      Simone Wyss Fedele fait rayonner les PME suisses à l’étranger

      Qui dit entreprises suisses pense Nestlé, Novartis, Glencore et autres titans que le monde entier nous envie. Mais comme l’arbre de Noël qui cache la forêt des lutins œuvrant dans l’ombre, ces géants de la Bourse ne doivent pas faire oublier que la Suisse regorge de...

      Garde suisse: un corps d’élite dans les coulisses du Vatican
      Garde suisse: un corps d’élite dans les coulisses du Vatican

      Hallebardier ayant servi sous le pape François, Guillaume Vergain se confie à Dossiers Publics et raconte ses années au sein de la Garde suisse pontificale, ce corps aussi légendaire que mystérieux. Comment devient-on garde suisse ? Quels sont les critères de...

      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force
      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force

      Les politiciens nous l’ont répété à l’envi depuis des années : « On ne peut pas mettre un policier derrière chaque citoyen » ! Ce qui, avouons-le, est plutôt une bonne nouvelle pour les plus paranoïaques d’entre nous… Garde du corps et directeur de deux entreprise...

    • JU: les soins aigus au cœur de Delémont

      JU: les soins aigus au cœur de Delémont

      Modulable, fonctionnel et accessible, c’est ainsi que Jacques Gygax, directeur de l’Hôpital du Jura, décrit l’établissement dédié aux soins aigus qu’il souhaite voir construire au cœur de Delémont, sur un terrain de 12'000 m2, propriété de la municipalité. Futur jalon...

    • VD: une maturité onéreuse

      VD: une maturité onéreuse

      L’harmonisation des pratiques a un coût, et le canton de Vaud pourrait bien en faire les frais dans le cadre de la nouvelle Ordonnance fédérale sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale, visant à harmoniser les disparités cantonales quant au cursus...

    • GE : moins de fonctionnaires pour Genève  ?

      GE : moins de fonctionnaires pour Genève  ?

      La fonction publique pèse-t-elle trop lourd sur les finances du canton ? C’est en tout cas l’avis émis par la droite genevoise, qui estime que le canton, régulièrement dans le rouge, pourrait bénéficier d’un gel de l’embauche de nouveaux fonctionnaires en cas de...

    • Gilles Stuck reprend les rênes du marché suisse chez Julius Bär

      Gilles Stuck reprend les rênes du marché suisse chez Julius Bär

      À nouvelle stratégie, nouvelle équipe dirigeante. Ainsi en a décidé Julius Bär, qui a choisi d’accompagner l’harmonisation de son approche du marché suisse par la désignation aux responsabilités de Gilles Stuck, collaborateur de la banque zurichoise depuis 2018 à la...

    • Key Family Partners accueille Emanuele Zanon Di Valgiurata

      Key Family Partners accueille Emanuele Zanon Di Valgiurata

      Connu pour avoir donné le jour à une nouvelle génération de multi-family offices offrant des solutions d’investissement sophistiquées et les plus hauts standards en matière de gouvernance, Key Family Partners agrandit son équipe avec la nomination au rang d’associé...

    • Hans Peter Wyss intègre la commission OPA de la FINMA

      Hans Peter Wyss intègre la commission OPA de la FINMA

      La Commission des offres publiques d’acquisition de la FINMA accueille un nouveau membre en la personne de Hans Peter Wyss, appelé en remplacement de Thomas Rufer, qui abandonnera le siège occupé depuis avril 2007 à la fin de cette année. Déjà vice-président du...

    • Un nouvel aumônier pour la garde pontificale

      Un nouvel aumônier pour la garde pontificale

      La garde pontificale ne saurait assurer son office sans l’encadrement et le soutien spirituels de son aumônier. Une mission d’importance, assurée pendant six ans par le père Thomas Widmer, auquel succède désormais le père Kolumban Reichlin. Né dans le canton de...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

  • Kits média

Publicités

Les nouveaux quartiers d’habitation, alliant infrastructures de transport, surfaces administratives et commerces sortent de terre à un rythme effréné, tandis que les architectes et ingénieurs affichent leur volonté de contribuer au monde plus durable. Piloté par CFF Immobilier, le projet O’VIVES s’inscrit parfaitement dans cette mouvance.

Les CFF sont un des plus grands propriétaires immobiliers du pays possédant à la fois les gares et leur environnement. Le réseau ferroviaire dispose d’un énorme parc immobilier, comprenant des friches industrielles permettant la construction de « logements, commerces, et bureaux » sur un même site. Au cœur de Genève, le quartier des Eaux-Vives vit une période de renouveau sans précédent. Après la nouvelle gare souterraine créée en 2019, les CFF, la Ville et le canton poursuivront la transformation de ce lieu mythique de la cité.

Avec la gare de Genève-Eaux-Vives, (située sur la ligne Cornavin-Annemasse du Léman Express), comme point de départ, ce projet grandiose constitue notamment une nouvelle galerie marchande, des nouveaux restaurants et bureaux, des logements, une crèche, un centre sportif, et une piscine. Et, pour couronner le tout, une esplanade, et un nouveau théâtre, La Nouvelle Comédie. Selon toute vraisemblance, et en pleine adéquation avec l’ambiance du quartier, les Eaux-Vives gardent son fameux esprit d’ouverture et sa vitalité urbaine. Amené à devenir un pôle de mobilité majeur, O’VIVES est placé sous le signe de la connectivité. Il jouit d’un emplacement idéal, entre le jet d’eau et les rues basses. Il agit comme une extension du centre-ville, situé à deux pas du bord du lac et des parcs, l’évasion est à portée de tous. Il relie rive gauche et rive droite, et sert également de lien de rapprochement entre la Suisse et la France voisine.

Faciliter l’accès à tout un chacun, promouvoir la mobilité douce, sans bousculer l’identité des Eaux-Vives, telles sont les devises architecturelles du projet

Vision avant-gardiste
Regrouper logements, shopping, culture et détente sportive en un seul lieu, faciliter l’accès à tout un chacun, promouvoir la mobilité douce, sans bousculer l’identité des Eaux-Vives, telles sont les devises architecturelles du projet. Reposant sur une vision avant-gardiste, les nouvelles constructions ont été conçues avec le développement durable comme toile de fond et visent un urbanisme harmonieux articulé autour d’une esplanade, d’une voie verte et de la galerie souterraine. Devant profiter à terme d’une affluence quotidienne de 50 000 personnes, l’artère marchande de la gare souterraine longue de 400 mètres, compte 5000 m2 d’espace commercial occupé dès lors par un assortiment de magasins et de boutiques, ainsi qu’un supermarché.

Comme touche originale, cinq puits de lumière laissent pénétrer un bain de soleil au beau milieu de la mezzanine souterraine. À l’extérieur, l’esplanade propose une gamme complète de lieux de consommation, et un parking de 500 places, avec accès direct depuis les quais, est à disposition. Par ailleurs, les bureaux du bâtiment O’CENTRE d’une surface totale de 2785 m2, sont organisés en grands plateaux ouverts divisibles qui permettent une excellente flexibilité d’agencement. En tant que pôle stratégique pour les sociétés qui s’y s’installent, collaborateurs et clients bénéficient de son emplacement proche des commerces et des transports.

Vivre ensemble
Repartis sur plus de 11 000 m2, les logements se trouvent dans les étages supérieurs des bâtiments O’Centre et O’Parc avec en prime des vastes dégagements permettant de profiter de la lumière. Dans un souci écologique, au même titre que bien d’autres projets des CFF Immobilier, O’VIVES s’appuie sur le label DGNB Or, le certificat de la Deutsche Gesellschaft fûr Nachhaltiges Bauen. « La reconnaissance des évolutions écologiques dans le secteur de l’immobilier a augmenté ces dernières années. L’aspect de la durabilité représente un critère majeur et nous avons un devoir d’exemplarité envers l’environnement, » précise Alexandre Boireau, Chef de projet général pour la construction du site O’VIVES auprès de la Division CFF Immobilier. La viabilité écologique des logements, ainsi que le confort des habitants, constituent les objectifs majeurs dans la réalisation des constructions immobilières des CFF. Preuve d’une bonne conduite en termes de développement durable, le label DGNB s’intègre au projet dès la conception, car prenant en compte aussi bien les aspects économiques et écologiques que socio-culturels. Dorénavant, les locataires bénéficient d’une qualité supérieure en termes de confort, notamment, en matière de luminosité, de qualité thermique, de qualité de l’air ou encore de confort acoustique. Au-delà des aspects purement physiques, le choix de ce label permet de réduire les coûts d’exploitation et d’entretien, tout en réduisant les charges pour les habitants. À tout point de vue en phase avec l’esprit du quartier, O’VIVES adopte une politique des loyers favorisant l’accessibilité, incarnant à la fois le bien vivre ensemble, et la Genève de demain.

Amené à devenir l’un des lieux les plus vivants de Genève, O’VIVES bénéficie d’un emplacement de choix