• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force

      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force

      Les politiciens nous l’ont répété à l’envi depuis des années : « On ne peut pas mettre un policier derrière chaque citoyen » ! Ce qui, avouons-le, est plutôt une bonne nouvelle pour les plus paranoïaques d’entre nous… Garde du corps et directeur de deux entreprise...

      EGEN, un pressing à succès
      EGEN, un pressing à succès

      À 21 ans, Serhat Açig a lancé sa première start-up dans un milieu peu prisé des jeunes: le pressing à sec. Pourtant, EGEN, qui signifie « propre à soi » en romanche, emploie la technique de l’aquanettoyage ou le « wet cleaning » à 100%, un traitement numérique et...

      Pompiers, les gardiens du feu sacré
      Pompiers, les gardiens du feu sacré

      Avec un cahier des charges des plus diversifiés, les sapeurs-pompiers sont sur tous les fronts, et pourtant on les connaît souvent mal. Nous sommes allés à la rencontre du major Rémy Décombaz, commandant du Corps de sapeurs-pompiers volontaires « Cœur de Lavaux »...

    • VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

      VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

      Star emblématique des alpages valaisans, la vache d’Hérens tend à se raréfier, malgré le succès sans cesse renouvelé de ses fameux combats de Reines. Une diminution du cheptel que connaissent aussi les neuf autres races ovines et bovines locales, et que le canton a...

    • GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

      GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

      Face aux défis posés par l’urgence climatique, la pollution et une démographie galopante, l’eau s’impose plus que jamais comme un enjeu majeur en matière de santé publique. Confrontée en 2019 à un rapport de sa Cour des comptes pointant certaines faiblesses dans sa...

    • VS : des vagues au cœur des alpes

      VS : des vagues au cœur des alpes

      Les adeptes du surf vont s’en donner à cœur joie ! Non contents de pouvoir pratiquer leur sport de glisse favori sur les pentes enneigées du Valais, ils sont désormais invités à tester leur agilité sur les rouleaux océaniques d’Alaïa Bay. Première piscine à vagues...

    • Pierre Maudet recruté dans la cybersécurité par Wisekey

      Pierre Maudet recruté dans la cybersécurité par Wisekey

      Peu de temps après avoir quitté le Conseil d'État genevois, Pierre Maudet a déjà trouvé un nouvel emploi. La firme genevoise Wisekey, spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé le 3 mai son embauche au poste de directeur de la transformation numérique. L'ancien...

    • Joseph Bonnemain redonne espoir au diocèse de Coire (gr)

      Joseph Bonnemain redonne espoir au diocèse de Coire (gr)

      Le diocèse de Coire ne pouvait rêver meilleur homme pour ramener la paix et la sérénité au cœur d’une congrégation malmenée par des décennies de conflits. Nommé par le pape en personne, ce Jurassien d’origine avait d’abord étudié la médecine, avant de se consacrer à...

    • Christine Schraner Burgener, une diplomate pour veiller aux migrations

      Christine Schraner Burgener, une diplomate pour veiller aux migrations

      Une fois encore, la gent féminine démontre qu’elle a toute sa place aux plus hautes responsabilités. Avec la nomination de Christine Schraner Burgener à la tête du dernier Secrétariat d’état encore en mains masculines, cette fonction quasi ministérielle est désormais...

    • Denise Tonella face au défi du Landesmuseum de Zürich

      Denise Tonella face au défi du Landesmuseum de Zürich

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Landesmuseum de Zürich tient une place à part. Soutenu par la Confédération, pourvu de multiples filiales, constamment en travaux, à la tête de collections pléthoriques, la vénérable institution inaugurée en 1898 représente...

    • Michaela Schärer prend la direction de la Protection de la population

      Michaela Schärer prend la direction de la Protection de la population

      Quel meilleur choix, pour reprendre les rênes de l’OFPP, qu’une personnalité aguerrie, forgée par une longue carrière au service de l’administration, et plus particulièrement au sein même du DDPS ? Première femme nommée à cette fonction, Michaela Schärer est tout cela...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      Gamaya, quand les drones volent au secours de l’agriculture

      Gamaya, quand les drones volent au secours de l’agriculture

      Avec sa caméra hyperspectrale miniature, combinée à l’intelligence artificielle et embarquée sur un drone, la start-up Gamaya permet aux agriculteurs d’estimer les besoins de leurs champs avec une précision inédite : un pas de géant pour l’agriculture durable. Dans le...

      Daphne Technology, comme un air de mer propre

      Daphne Technology, comme un air de mer propre

      Limiter la pollution atmosphérique par la purification des gaz d’échappement et révolutionner l’industrie du transport maritime, c’est le rêve d’une start-up née à l’EPFL. Active dans la très en vogue technologie propre, et désormais forte d’un financement de l’UE,...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

  • Kit Média 2021

Publicités

Reconnue depuis des dizaines d’années, Steimer DS SA (DS-SA) poursuit son développement avec l’arrivée d’Alain Fuglister à sa tête en remplacement du fondateur Didier Steimer. Diplômé de l’EPFL et plein de projets en tête, le trentenaire donne un nouveau souffle à la société spécialisée dans le relevage des eaux usées, le traitement des eaux et le transfert de fluides.

Dossiers Publics: Vous avez repris la direction de DS-SA depuis peu, comment vous projetez-vous dans ces nouvelles fonctions ?
Alain Fuglister: Avec enthousiasme et ambitions. J’ai la chance de reprendre une entreprise solide, saine et qui a su devenir une référence dans son domaine d’activité. La transition s’est effectuée en douceur et je dois remercier Didier qui m’a aidé à préparer depuis trois ans ce passage de témoin.

Si tout se passe si bien, c’est aussi grâce au CAS (Certificate of Advanced Studies) en Gestion d’entreprise que j’ai obtenu l’an dernier. Cette formation m’a permis de consolider mes compétences utiles à ce nouveau rôle, de côtoyer des entrepreneurs et des directeurs de divers horizons. Ce fût très enrichissant et m’a permis de gagner en assurance et en maturité.

Est-ce un nouveau départ  ?
Je parlerais plutôt de nouveau souffle. C’est un défi passionnant qui demande d’être exigeant avec soi-même : DS-SA a beau être cinquantenaire, elle ne peut pas se reposer sur ses acquis. La technologie évolue, les désirs et les sensibilités de la clientèle changent, ses besoins se renouvellent. Cette transition est aussi l’occasion de développer l’entreprise pour répondre à toutes ces transformations. Parmi ces dernières, il y a bien entendu les questions environnementales et le changement climatique.


J’estime que DS-SA a un rôle à jouer dans l’accompagnement de ces transformations, en offrant à sa clientèle les solutions les plus écoresponsables et les plus efficientes énergétiquement.

Il y a bien entendu les questions environnementales et le changement climatique. J’estime que DS-SA a un rôle à jouer dans l’accompagnement de ces transformations, en offrant à sa clientèle les solutions les plus écoresponsables et les plus efficientes énergétiquement.

Dans quelle mesure vos études en Sciences et ingénierie de l’environnement à l’EPFL sont-elles un atout ?
C’est bien plus qu’un atout. C’est une nécessité. DS-SA est avant tout un bureau d’ingénieur avec la particularité de réaliser des projets clé en main. L’entreprise est centrée sur l’ingénierie hydraulique et possède également de fortes compétences en automatisme ainsi qu’une grande expérience du terrain.

Il est essentiel que la direction garde un lien étroit avec la réalité pratique. En cas de problème, je sais ce qu’il faut faire pour le régler, tant d’un point de vue pratique que technique. J’assure le tournus des gardes en cas d’urgence et suis donc habitué à effectuer des interventions de dépannage. Je participe également aux travaux de chantiers quand les besoins l’exigent. Nos clients en sont les premiers bénéficiaires: en parlant au directeur de DS-SA, ils savent qu’ils ont affaire à quelqu’un qui connaît parfaitement leurs besoins.

Parlez-nous du large éventail de services que vous proposez.
La force de DS-SA est d’accompagner les clients tout au long de leur projet, au plus proche de leurs besoins: du dimensionnement de l’installation à la mise en service en passant par la conception et le travail d’ingénierie. Nous proposons des contrats de maintenance adaptés à leurs besoins et exploitons directement certaines de leurs stations de pompage. C’est le cas notamment pour plusieurs collectivités publiques du canton. Hormis les Services industriels de Genève (SIG), nous sommes la seule entreprise à effectuer cela sur le réseau secondaire d’assainissement.

Notre activité principale demeure bien entendu le relevage des eaux, plus précisément celui des eaux usées avec la représentation exclusive des pompes Hidrostal en Suisse romande, une référence dans le domaine. La mise sous pression pour l’arrosage, les prises d’eau immergées dans les lacs et la filtration sont également une part importante de notre activité. Cependant, chaque client à des besoins spécifiques et nous développons des solutions individuelles pour toutes questions liées au transfert de fluides. Nous nous perfectionnons constamment dans ces domaines pour répondre à la demande.

Justement, quelle orientation souhaitez-vous donner à l’entreprise ?
Mes connaissances acquises lors de mes études ont déjà permis à l’entreprise de se diversifier dans le traitement des eaux. C’est quelque chose que j’aimerais développer encore davantage. Par exemple, je souhaiterais réaliser des études en amont ou effectuer des campagnes de mesure sur le long terme. Un service de consulting en traitement des eaux qui permettrait de mettre à profit ma spécialisation.

Il y a par ailleurs d’autres secteurs d’activité dans lesquels nous sommes déjà actifs que j’aimerais aussi étendre. Je pense particulièrement au projet d’automatisme, domaine en plein développement au sein de DS-SA. Nous participons maintenant à divers projets sans lien avec le pompage ou le transfert de fluides. Le cœur de métier ne change pas, il se développe naturellement.

Quels sont les principaux projets récemment achevés ?
Nous avons terminé un chantier important lié à la liaison ferroviaire Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse (CEVA). Trois ans de chantiers sur cinq sites pour une très belle réussite et une vraie fierté pour DS-SA. Nous avons réalisé huit stations de pompage, dont quatre équipées de traitements des eaux (dureté et alcalinité de l’eau). Nous avons également travaillé sur le transfert de la nappe phréatique et réalisé des by-pass où le phénomène du vortex permet de quantifier les volumes d’eau transportés. Cette réalisation s’est effectuée en consortium avec la société E-Connect et pilotée par le bureau BG.

Au début de l’été, nous avons mis en service une importante station de relevage des eaux usée dans le district de Lavaux-Oron. Celle-ci s’intègre dans le contexte du réaménagement des grandes STEP vaudoises. Cette station est équipée de trois pompes d’une puissance de 100 kW chacune pour un débit total allant jusqu’à 340 litres par seconde. Enfin, en septembre, a été inaugurée à Genève, la plage des Eaux-Vives. Nous y avons réalisé une station de pompage pour la récupération des eaux usées et des eaux de fond de cales des bateaux. Ce projet reste modeste mais il nous paraît important de contribuer au développement de notre région.

Qu’en est-il des futurs projets?
Nous devons réaliser en 2021 la rénovation de deux importantes stations de relevage d’eaux usées en y intégrant la technologie Proclean. Nous sommes également en discussion avec une grande structure cantonale de Suisse romande afin d’étudier le projet de rénovation d’un système de mise sous pression d’envergure. Le but étant de pallier le futur manque de pièces de rechange et d’améliorer l’efficience énergétique de l’installation.

En parlant de Proclean: la plupart de nos dernières réalisations intègrent cette technologie. C’est un système efficace de lutte contre les fibres présentes dans les eaux usées. Uniquement fondé sur la mécanique des fluides, il a le grand avantage de ne nécessiter ni pièces d’usure, ni consommation d’énergie supplémentaire. Ce sont nos ingénieurs qui l’ont développé et il a fait ses preuves. Le nombre croissant d’administrations et de bureaux d’ingénieurs nous sollicitant pour son intégration témoigne de son efficacité.