• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Le Genevois Jean-Dominique Michel a beaucoup fait parler de lui tout au long de la crise sanitaire, notamment dans les médias français. L’anthropologue de la santé vient de publier un essai intitulé: covid: anatomie d’une crise sanitaire, aux éditions HumenSciences. Le « Raoult suisse » s’est confié à Dossiers Publics.

      Afrique: une force sous-estimée
      Afrique: une force sous-estimée

      Investir dans les pays émergents... Ne nous mentons pas : quand on évoque cette option, forcément, même chez les mieux intentionnés parmi nous, une kyrielle d'idées reçues, de craintes plus ou moins fondées se retrouvent inexorablement sous les projecteurs. Rencontre...

      Le CHUV au cœur d’une pandémie
      Le CHUV au cœur d’une pandémie

      Alors que la communauté scientifique se lance dans une course contre-la-montre pour trouver un vaccin, et que le peuple suisse sort de son semi-confinement, le CHUV se dit prêt à affronter le prochain pic. Du jour au lendemain, le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a...

    • SION (VS): la révolution des routes anti-chaleur

      SION (VS): la révolution des routes anti-chaleur

      Du goudron blanc pour réduire la chaleur dans les villes, voici le projet pilote testé dans la capitale valaisanne depuis début juillet. En pratique, cela consiste à saupoudrer des petits cailloux blancs sur un goudron noir encore chaud, pour lutter ainsi contre les...

    • GENÈVE (GE): polémique autour d’une statue

      GENÈVE (GE): polémique autour d’une statue

      Une immense sculpture d’Adel Abdessemed a temporairement été installée à Genève au bord du lac au niveau de la plage des Eaux-Vives, dans le cadre de la biennale Sculpture Garden. Cette œuvre représente le célèbre coup de boule de Zinedine Zidane à Marco Materazzi...

    • LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      Mascotte du centre de recrutement de Sumiswald (BE), la chatte Lili est passée du grade d’adjudant sous-officier à celui d'adjudant EM. Elle a obtenu cette promotion pour «son service infaillible en soutien moral à la troupe». Bien qu’habitant une ferme voisine, le...

    • PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      Professeur à la Haute école d’ingénierie, Manuele Margni a remporté le Prix du Gala Meritas du meilleur enseignant en développement durable à Polytechnique Montréal. Le concours a été présidé par les associations étudiantes de Polytechnique. Manuel Margni est...

    • UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      Patricia Solioz Mathys (44 ans) a été nommée en juin directrice des Transports publics de la région lausannoise (tl). Elle entrera en fonction à partir du 1er décembre 2020, en remplacement de Michel Joye, qui a fait valoir son droit à la retraite. Avant ce poste,...

    • DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      Une page se tourne dans le paysage audiovisuel romand. Darius Rochebin, le journaliste phare de la Suisse romande et présentateur du 19:30 depuis 1998 a quitté la RTS pour rejoindre la chaîne de télévision française d'information en continu LCI, qui appartient au...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Articles

      Vous trouverez ici tous les articles de Dossiers Publics par catégorie
    • CONCOURS DE PONTS 2020

      CONCOURS DE PONTS 2020

      « Sortir des sentiers battus avec le bois» Ces dernières années, le développement durable est devenu l’une des préoccupations premières de la société. Le bois, en tant que biomasse renouvelable, est la seule matière première qui absorbe durablement le CO2. La...

      Une oasis aux portes de Lausanne
      Une oasis aux portes de Lausanne

      Entre le cadre agréable, la responsabilité environnementale et l’efficience économique, Oassis est un nouveau bijou immobilier qui voit le jour dans la région de l'ouest lausannois. Lausanne et sa région sont actuellement propulsées par une vague de constructions sans...

      Le salon RH 2020 «goes digital»
      Le salon RH 2020 «goes digital»

      Le covid-19 n'empêchera pas l'édition 2020 du salon RH mais le transformera en Salon Digital. C'est inédit, le salon qui devait déjà comporter un volet digital, se déroulera entièrement en ligne. Entretien avec son directeur, Achim Frerker. Le Salon RH aura lieu...

      Crise du covid-19 : la culture en danger ?
      Crise du covid-19 : la culture en danger ?

      Le secteur de la culture fait partie de ceux qui ont été le plus durement touchés par la crise sanitaire. Bilan sur l’impact social, économique et sur les perspectives à venir. Une économie à l’arrêt pendant près de deux mois. Pas de théâtres, pas de cinémas, des...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

      Smart City

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Tous les lieux de stationnement sont différents. Et parfois cette différence affichée est pour son utilisateur source de stress. Désormais, grâce à l’information instantanée, trouver une place pour son véhicule devient (presque) un jeu d’enfant Tout d’abord, il y a...

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      Né à Lausanne à l’ère du numérique, Christophe Haldi fait partie de la génération Y. À 30 ans, il est aujourd’hui CEO et fondateur de la société eeproperty, spécialiste de systèmes de gestion intelligents La liste des 30 under 30  du prestigieux magazine américain...

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Créée en 2015, cette unité de cinq personnes agit comme un poste de pilotage qui offre une vue consolidée et permet de mieux répondre aux cyber-attaques Perturbations, manipulations, sabotages et autres attaques ciblées par l’intermédiaire de réseaux électroniques...

Publicités

À l’heure où le confinement est venu perturber le déroulement du semestre dans les universités suisses et mondiales, la formation à distance n’a pas été affectée négativement par la pandémie. Petit tour d’horizon des options offertes en Suisse et ailleurs.

Se réveiller à 8:00 du matin pour assister à son cours de 8:15, sans se préoccuper d’arriver en retard, tout en ayant le temps de se préparer une tasse de café. Une utopie? Pour nombre d’étudiants universitaires devant penduler chaque jour, oui. Mais pas pour ceux qui suivent une formation à distance. Rendu possible grâce à l’évolution de la technologie, suivre un cursus universitaire depuis son salon n’a jamais été aussi facile, et comporte de nombreux avantages, comme le gain de temps vu l’absence de déplacements et la possibilité de mieux combiner travail et études grâce à une plus grande flexibilité, susceptibles de convaincre nombre d’étudiants potentiels. Le covid-19 pourrait, lui aussi, ajouter de l’attrait à cette formule.

Si la crise du coronavirus a perturbé pratiquement toutes les activités humaines à travers le monde, un des secteurs les plus affectés a été celui de la formation. En effet, en Suisse comme ailleurs, distanciation sociale oblige, la plupart des universités ont dû fermer leurs portes au mois de mars, comme cela a été le cas à l’Université de Lausanne (UNIL). Les étudiants ont pu tout de même poursuivre leur semestre grâce à des plateformes électroniques comme Zoom, et des aménagements spécifiques ont été introduits pour leur permettre de terminer l’année académique le plus normalement possible, en dépit des circonstances. La plupart des examens de la session de juin ont d’ailleurs eu lieu, mais en ligne, et en cas d’échec, les évaluations de ce semestre ne seront pas comptées comme une tentative.

Cela va donc de soi que le monde universitaire, basé depuis des siècles sur l’enseignement dispensé dans des salles de classe en présence des étudiants, a subi une petite révolution. Et ce chamboulement a mis en lumière un secteur moins en vue que le monde académique, mais qui existe tout de même depuis des années: la formation à distance. Longtemps dans l’ombre des formations en présentiel, la crise sanitaire a involontairement donné aux formations à distance un formidable coup de pouce.

D’abord présentes aux Etats-Unis, les universités proposant des cursus à distance ont gagné en popularité dans le monde entier, notamment grâce à l’avantage de pouvoir suivre les cours d’un établissement réputé depuis n’importe quel endroit du globe. D’après Financial Advisor, qui a établi un classement des 10 meilleures universités américaines en ligne pour 2020, les trois meilleures sont celles du Minnesota, de l’Arizona et du Missouri.

Le monde universitaire, basé depuis des siècles sur l’enseignement dispensé dans des salles de classe en présence des étudiants, a subi une petite révolution.

Mais les options existent aussi en Suisse pour celles et ceux intéressés par cette variante d’études. Il y a par exemple Uni Distance, qui est depuis 1992 le seul institut universitaire à distance reconnu par la Confédération et offrant des cursus en français ou en allemand conformes aux directives universitaires internationales du système de Bologne. Ses diplômes sont d’ailleurs reconnus au même titre que ceux délivrés par les universités suisses.

Parmi les bachelors et masters dispensés dans la langue de Molière il y a le droit, l’économie, l’histoire et psychologie. La palette de choix disponible en allemand est en revanche plus restreinte, puisque l’on retrouve uniquement le droit, l’histoire et la psychologie. La formule d’études se compose de cours virtuels et de devoirs à rendre sur une plateforme en ligne, mais les enseignements en présence ne sont pas totalement absents non plus, ayant lieu cinq samedis par semestre, dont trois sont obligatoires. Ils permettent aux étudiants de rencontrer leurs professeurs et de faire connaissance entre eux.

Le succès est d’ailleurs au rendez-vous puisque entre 2004 et 2019 les effectifs d’Uni Distance sont passés de 550 à 1719, augmentant chaque année de 10 % en moyenne. La durée d’études avant l’obtention d’un bachelor est toutefois un peu plus longue que dans une université « normale », car il faut compter quatre années et demie, contre trois en général dans les universités suisses.

Le prix est aussi plus élevé car un semestre de bachelor coûte 1300 francs, alors que le prix est de 500 francs à l’Université de Genève, 580 francs à l’UNIL ou 750 francs à l’Université de Berne. Il est à noter en revanche que les bachelors dans certaines universités du pays ont un prix similaire ou sont même plus chers qu’Uni Distance, comme c’est le cas à Saint Gall (1226 francs) mais surtout à Lugano à l’Université de la Suisse Italienne (2000 francs par semestre).

Une autre option en Suisse pour la formation à distance est la Haute école spécialisée à distance de Suisse. Reconnue elle aussi par la Confédération, elle appartient à la SUPSI, la Haute école professionnelle de la Suisse Italienne. Tout comme avec Uni Distance, la plus grande partie des études sont effectuées à domicile, les étudiants se retrouvant, en fonction de leur lieu de résidence, deux jours par mois en moyenne aux centres de formation de Berne, Bâle, Brigue ou Zurich.

Alors que l’UNIL et les autres universités du pays se préparent déjà à une reprise normale des enseignements en présentiel dès la rentrée de septembre, on peut voir que quelle que soit la formule d’études choisie, il y en a pour tout le monde.