• L’épargne suisse pas encore assez verte

      L’épargne suisse pas encore assez verte

      La finance durable est à la mode et le Conseil fédéral l’a bien compris, qui a réaffirmé en juin dernier sa volonté de faire de la Suisse l’un des principaux centres mondiaux du secteur. Pour autant, les petits épargnants semblent avoir encore du mal à suivre cette...

    • La Confédération mise sur l’Eurotube

      La Confédération mise sur l’Eurotube

      À l’heure où les questions climatiques et environnementales se font toujours plus prégnantes, l’accès à des solutions de transport durables s’impose comme l’un des grands défis de ces prochaines décennies. La Confédération l’a bien compris, qui a décidé de miser sur...

    • Licenciements en vue chez Implenia

      Licenciements en vue chez Implenia

      Qui dit restructuration dit, le plus souvent, licenciements. Implenia ne fait pas exception à la règle: le groupe compte se séparer de 2000 salariés d’ici 2023. Leader de la construction en Suisse, le groupe prévoit en effet de se réorganiser en profondeur avec,...

    • Élection bicéphale au Parti Socialiste Suisse

      Élection bicéphale au Parti Socialiste Suisse

      Mattea Meyer a été élue le samedi 17 octobre comme co-présidente du Parti socialiste suisse. Âgée de 32 ans, mère d'une fillette de trois ans, elle habite Winterthour et est entrée au Conseil national en 2015, après avoir siégé au Grand Conseil zurichois de 2011 à...

    • Prix environnemental de l’économie

      Prix environnemental de l’économie

      Ce prix prestigieux a été reçu le 17 septembre dernier par l'entreprise Eberhard Unternehmungen de Kloten. Placé pour la première fois sous la présidence de Doris Leuthardt, le jury a du choisir entre trois finalistes. Eberhard Unternehmungen, pionnière de l' urban...

    • Neuchâtel renouvelle sa confiance en Kilian Stoffel

      Neuchâtel renouvelle sa confiance en Kilian Stoffel

      Déjà nommé une première fois à la tête de l’Université de Neuchâtel en 2016, Kilian Stoffel a été reconduit pour un nouveau mandat de quatre ans au poste de recteur de l’institution. Une décision qui fait sens considérant les défis majeurs qu’il a su relever au cours...

    • Fabio Regazzi prend la tête de l’USAM

      Fabio Regazzi prend la tête de l’USAM

      L’Union suisse des arts et métiers (USAM) innove en élisant pour la première fois à sa tête un Tessinois: le conseiller national PDC Fabio Regazzi. Âgé de 57 ans, cet avocat et entrepreneur, qui succède ainsi à Jean-François Rime, se déclare «motivé et prêt à...

    • Livia Leu Agosti : une femme de tête pour négocier avec l’Europe

      Livia Leu Agosti : une femme de tête pour négocier avec l’Europe

      Lier le charme aux compétences pour composer avec Bruxelles? C’est le parti pris par Igniazio Cassis, chef du DFAE, avec l’élection à la tête du Département des affaires européennes de Livia Leu Agosti. Diplomate chevronnée et fine négociatrice, celle qui fut la...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Articles

      Vous trouverez ici tous les articles de Dossiers Publics par catégorie
    • Recyclage du PET: révolution en marche

      Recyclage du PET: révolution en marche

      Un spin-off de l’EPFL sur le campus d’Energypolis à Sion, DePoly a mis au point une méthode de recyclage chimique du PET permettant de résoudre le problème des déchets plastiques qui polluent notre environnement, et cela de manière durable. En 2018, Dr. Samantha...

      La Star du béton en 3D
      La Star du béton en 3D

      Agnès Petit, l’étoile montante de la scène de la construction brille par son approche innovatrice. Elle a créé Mobbot, une start-up qui a pour ambition de développer et commercialiser des systèmes d’impression 3D de structures de béton, une technologie unique en son...

      Le Simplon célèbre ses 100 ans
      Le Simplon célèbre ses 100 ans

      L’année 2020 est l’occasion d’un important jubilé pour la Compagnie Générale de Navigation sur le Léman (CGN). Cette année, l’un des bateaux les plus imposants du lac fête son centenaire. Le fleuron de la flotte belle-époque lémanique aurait pu ne jamais souffler ses...

      O’VIVES, où il fait bon vivre
      O’VIVES, où il fait bon vivre

      Les nouveaux quartiers d’habitation, alliant infrastructures de transport, surfaces administratives et commerces sortent de terre à un rythme effréné, tandis que les architectes et ingénieurs affichent leur volonté de contribuer au monde plus durable. Piloté par CFF...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      L’environnement, un creuset fertile pour la formation

      L’environnement, un creuset fertile pour la formation

      Face aux défis écologiques qui sous tendent notre marche vers l’avenir, les formations en lien avec l’environnement connaissent un essor sans précédent. Ainsi en Suisse, où les cursus se multiplient. S’il est un enjeu qui domine en ce début de siècle, c’est bien la...

      L’acier, matériau durable

      L’acier, matériau durable

      Bien que l'industrie sidérurgique soit responsable d’une consommation très importante de ressources et génère un volume de déchets proportionnel, les pressions exercées pour la rendre plus durable sont considérables. En tant que matériau de construction, l'acier offre...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

    • Akon and the City

      Akon and the City

      En réaction au « village global » que notre planète devient un peu plus chaque jour, on assiste...

Publicités

À l’heure où le confinement est venu perturber le déroulement du semestre dans les universités suisses et mondiales, la formation à distance n’a pas été affectée négativement par la pandémie. Petit tour d’horizon des options offertes en Suisse et ailleurs.

Se réveiller à 8:00 du matin pour assister à son cours de 8:15, sans se préoccuper d’arriver en retard, tout en ayant le temps de se préparer une tasse de café. Une utopie? Pour nombre d’étudiants universitaires devant penduler chaque jour, oui. Mais pas pour ceux qui suivent une formation à distance. Rendu possible grâce à l’évolution de la technologie, suivre un cursus universitaire depuis son salon n’a jamais été aussi facile, et comporte de nombreux avantages, comme le gain de temps vu l’absence de déplacements et la possibilité de mieux combiner travail et études grâce à une plus grande flexibilité, susceptibles de convaincre nombre d’étudiants potentiels. Le covid-19 pourrait, lui aussi, ajouter de l’attrait à cette formule.

Si la crise du coronavirus a perturbé pratiquement toutes les activités humaines à travers le monde, un des secteurs les plus affectés a été celui de la formation. En effet, en Suisse comme ailleurs, distanciation sociale oblige, la plupart des universités ont dû fermer leurs portes au mois de mars, comme cela a été le cas à l’Université de Lausanne (UNIL). Les étudiants ont pu tout de même poursuivre leur semestre grâce à des plateformes électroniques comme Zoom, et des aménagements spécifiques ont été introduits pour leur permettre de terminer l’année académique le plus normalement possible, en dépit des circonstances. La plupart des examens de la session de juin ont d’ailleurs eu lieu, mais en ligne, et en cas d’échec, les évaluations de ce semestre ne seront pas comptées comme une tentative.

Cela va donc de soi que le monde universitaire, basé depuis des siècles sur l’enseignement dispensé dans des salles de classe en présence des étudiants, a subi une petite révolution. Et ce chamboulement a mis en lumière un secteur moins en vue que le monde académique, mais qui existe tout de même depuis des années: la formation à distance. Longtemps dans l’ombre des formations en présentiel, la crise sanitaire a involontairement donné aux formations à distance un formidable coup de pouce.

D’abord présentes aux Etats-Unis, les universités proposant des cursus à distance ont gagné en popularité dans le monde entier, notamment grâce à l’avantage de pouvoir suivre les cours d’un établissement réputé depuis n’importe quel endroit du globe. D’après Financial Advisor, qui a établi un classement des 10 meilleures universités américaines en ligne pour 2020, les trois meilleures sont celles du Minnesota, de l’Arizona et du Missouri.

Le monde universitaire, basé depuis des siècles sur l’enseignement dispensé dans des salles de classe en présence des étudiants, a subi une petite révolution.

Mais les options existent aussi en Suisse pour celles et ceux intéressés par cette variante d’études. Il y a par exemple Uni Distance, qui est depuis 1992 le seul institut universitaire à distance reconnu par la Confédération et offrant des cursus en français ou en allemand conformes aux directives universitaires internationales du système de Bologne. Ses diplômes sont d’ailleurs reconnus au même titre que ceux délivrés par les universités suisses.

Parmi les bachelors et masters dispensés dans la langue de Molière il y a le droit, l’économie, l’histoire et psychologie. La palette de choix disponible en allemand est en revanche plus restreinte, puisque l’on retrouve uniquement le droit, l’histoire et la psychologie. La formule d’études se compose de cours virtuels et de devoirs à rendre sur une plateforme en ligne, mais les enseignements en présence ne sont pas totalement absents non plus, ayant lieu cinq samedis par semestre, dont trois sont obligatoires. Ils permettent aux étudiants de rencontrer leurs professeurs et de faire connaissance entre eux.

Le succès est d’ailleurs au rendez-vous puisque entre 2004 et 2019 les effectifs d’Uni Distance sont passés de 550 à 1719, augmentant chaque année de 10 % en moyenne. La durée d’études avant l’obtention d’un bachelor est toutefois un peu plus longue que dans une université « normale », car il faut compter quatre années et demie, contre trois en général dans les universités suisses.

Le prix est aussi plus élevé car un semestre de bachelor coûte 1300 francs, alors que le prix est de 500 francs à l’Université de Genève, 580 francs à l’UNIL ou 750 francs à l’Université de Berne. Il est à noter en revanche que les bachelors dans certaines universités du pays ont un prix similaire ou sont même plus chers qu’Uni Distance, comme c’est le cas à Saint Gall (1226 francs) mais surtout à Lugano à l’Université de la Suisse Italienne (2000 francs par semestre).

Une autre option en Suisse pour la formation à distance est la Haute école spécialisée à distance de Suisse. Reconnue elle aussi par la Confédération, elle appartient à la SUPSI, la Haute école professionnelle de la Suisse Italienne. Tout comme avec Uni Distance, la plus grande partie des études sont effectuées à domicile, les étudiants se retrouvant, en fonction de leur lieu de résidence, deux jours par mois en moyenne aux centres de formation de Berne, Bâle, Brigue ou Zurich.

Alors que l’UNIL et les autres universités du pays se préparent déjà à une reprise normale des enseignements en présentiel dès la rentrée de septembre, on peut voir que quelle que soit la formule d’études choisie, il y en a pour tout le monde.