• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Le Genevois Jean-Dominique Michel a beaucoup fait parler de lui tout au long de la crise sanitaire, notamment dans les médias français. L’anthropologue de la santé vient de publier un essai intitulé: covid: anatomie d’une crise sanitaire, aux éditions HumenSciences. Le « Raoult suisse » s’est confié à Dossiers Publics.

      Afrique: une force sous-estimée
      Afrique: une force sous-estimée

      Investir dans les pays émergents... Ne nous mentons pas : quand on évoque cette option, forcément, même chez les mieux intentionnés parmi nous, une kyrielle d'idées reçues, de craintes plus ou moins fondées se retrouvent inexorablement sous les projecteurs. Rencontre...

      Le CHUV au cœur d’une pandémie
      Le CHUV au cœur d’une pandémie

      Alors que la communauté scientifique se lance dans une course contre-la-montre pour trouver un vaccin, et que le peuple suisse sort de son semi-confinement, le CHUV se dit prêt à affronter le prochain pic. Du jour au lendemain, le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a...

    • Hôtellerie : chute sans précédent des nuitées

      Hôtellerie : chute sans précédent des nuitées

      Le coronavirus a provoqué un premier semestre catastrophique pour le secteur de l’hôtellerie dans l’ensemble du pays. La baisse de -47,5 % des nuitées pour les six premiers mois de 2020, soit 8,9 millions en moins, par rapport à la même période l’année précédente est...

    • (TI) LE COVID RELANCE L’AEROPORT DE LUGANO

      (TI) LE COVID RELANCE L’AEROPORT DE LUGANO

      Il y a encore quelques mois, l’aéroport de Lugano-Agno était donné pour mort. Entre l’abandon par Swiss des vols de ligne en novembre et sa mise en liquidation en avril, les perspectives du premier aérodrome tessinois semblaient empirer encore avec le coronavirus, qui...

    • (NE) UN BUS POUR RELIER LES BRENETS A LA PLACE DU TRAIN

      (NE) UN BUS POUR RELIER LES BRENETS A LA PLACE DU TRAIN

      Le petit train régional reliant Les Brenets au Locle fera bientôt partie de l’histoire. Inauguré en 1890, le chemin de fer à voie étroite arrivait en bout de course. Grâce à un accord entre la Confédération et le canton, un bus électrique circulant en site propre le...

    • LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      Mascotte du centre de recrutement de Sumiswald (BE), la chatte Lili est passée du grade d’adjudant sous-officier à celui d'adjudant EM. Elle a obtenu cette promotion pour «son service infaillible en soutien moral à la troupe». Bien qu’habitant une ferme voisine, le...

    • PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      Professeur à la Haute école d’ingénierie, Manuele Margni a remporté le Prix du Gala Meritas du meilleur enseignant en développement durable à Polytechnique Montréal. Le concours a été présidé par les associations étudiantes de Polytechnique. Manuel Margni est...

    • UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      Patricia Solioz Mathys (44 ans) a été nommée en juin directrice des Transports publics de la région lausannoise (tl). Elle entrera en fonction à partir du 1er décembre 2020, en remplacement de Michel Joye, qui a fait valoir son droit à la retraite. Avant ce poste,...

    • DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      Une page se tourne dans le paysage audiovisuel romand. Darius Rochebin, le journaliste phare de la Suisse romande et présentateur du 19:30 depuis 1998 a quitté la RTS pour rejoindre la chaîne de télévision française d'information en continu LCI, qui appartient au...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Articles

      Vous trouverez ici tous les articles de Dossiers Publics par catégorie
    • CONCOURS DE PONTS 2020

      CONCOURS DE PONTS 2020

      « Sortir des sentiers battus avec le bois» Ces dernières années, le développement durable est devenu l’une des préoccupations premières de la société. Le bois, en tant que biomasse renouvelable, est la seule matière première qui absorbe durablement le CO2. La...

      Une oasis aux portes de Lausanne
      Une oasis aux portes de Lausanne

      Entre le cadre agréable, la responsabilité environnementale et l’efficience économique, Oassis est un nouveau bijou immobilier qui voit le jour dans la région de l'ouest lausannois. Lausanne et sa région sont actuellement propulsées par une vague de constructions sans...

      Le salon RH 2020 «goes digital»
      Le salon RH 2020 «goes digital»

      Le covid-19 n'empêchera pas l'édition 2020 du salon RH mais le transformera en Salon Digital. C'est inédit, le salon qui devait déjà comporter un volet digital, se déroulera entièrement en ligne. Entretien avec son directeur, Achim Frerker. Le Salon RH aura lieu...

      Crise du covid-19 : la culture en danger ?
      Crise du covid-19 : la culture en danger ?

      Le secteur de la culture fait partie de ceux qui ont été le plus durement touchés par la crise sanitaire. Bilan sur l’impact social, économique et sur les perspectives à venir. Une économie à l’arrêt pendant près de deux mois. Pas de théâtres, pas de cinémas, des...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

      Smart City

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Tous les lieux de stationnement sont différents. Et parfois cette différence affichée est pour son utilisateur source de stress. Désormais, grâce à l’information instantanée, trouver une place pour son véhicule devient (presque) un jeu d’enfant Tout d’abord, il y a...

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      Né à Lausanne à l’ère du numérique, Christophe Haldi fait partie de la génération Y. À 30 ans, il est aujourd’hui CEO et fondateur de la société eeproperty, spécialiste de systèmes de gestion intelligents La liste des 30 under 30  du prestigieux magazine américain...

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Créée en 2015, cette unité de cinq personnes agit comme un poste de pilotage qui offre une vue consolidée et permet de mieux répondre aux cyber-attaques Perturbations, manipulations, sabotages et autres attaques ciblées par l’intermédiaire de réseaux électroniques...

Publicités

#1. Un tsunami menace les rives du Léman.

En 563, une terrible catastrophe s’est abattue sur les rivages du Léman. Une partie de montagne dans le bas-Chablais se détacha et tomba au niveau de l’embouchure du Rhône dans le lac, provoquant un tsunami. Une vague atteignant 16 mètres à son maximum (13 mètres à Lausanne, qu’elle mit 15 minutes à atteindre), ravagea toutes les villes et villages sur le rivage vaudois du Léman, engloutissant Genève sous 8 mètres d’eau à la fin de sa course. Or, des spécialistes ont précisé en 2012 que ce type de cataclysme pourrait se reproduire dans le futur. On ose à peine imaginer les conséquences qu’un nouveau raz-de-marée aurait sur le bassin lémanique, dont les rives sont aujourd’hui densément peuplées.

#2. Il n’y a jamais eu d’île britannique au large de Villeneuve.

Nombre de gens arrivant sur la Riviera apprennent avec étonnement une anecdote bien intéressante. L’île de Peilz avec son platane monumental, seule île naturelle du Léman, aurait été offerte en cadeau à la Reine Victoria d’Angleterre par le Conseil fédéral. Selon une version de cette histoire, la reine aurait rendu l’îlot en découvrant qu’elle devait payer des impôts à la Suisse en vertu de cette « possession anglaise ». Toutefois, il s’agit bien d’une légende urbaine, l’archiviste communal de Villeneuve ayant confirmé à la presse l’année dernière que cette légende n’est attestée par aucune preuve historique.

#3. La Blécherette se lance dans le fret international.

Ces derniers temps ont été turbulents pour les aéroports régionaux en Suisse. Que ce soit à Sion, Lugano ou Berne, des difficultés telles que le départ de l’armée ou l’abandon de vols de ligne menacent l’existence même de ces aéroports. Du côté de Lausanne en revanche, ce ne sont pas des nouvelles négatives qui arrivent. L’aéroport de la Blécherette, certes bien plus modeste, s’apprête à prendre une nouvelle dimension. Spécialisée dans le fret international, la société suisse NV Logistics décidait en avril 2019 de lancer une ligne entre l’aérodrome lausannois et Bournemouth (Angleterre). Les premiers vols test ont déjà eu lieu. L’idée: assurer efficacement la livraison de pièces détachées pour le compte de son client, la compagnie Bobst, qui risque de devenir chronophage par route à cause des complications douanières une fois que le Brexit sera mis en place.

#4. Vaud, un des seuls cantons suisses avec une présidence unique au Conseil d’État.

En 2007, le canton de Vaud décidait d’abandonner la présidence tournante de son exécutif, le Conseil d’État, privilégiant un président pour l’entièreté de la législature. Cette particularité est une rareté dans un contexte helvétique où les exécutifs collégiaux sont la norme. Les seules autres exceptions au niveau cantonal sont Bâle-Ville et Genève (depuis 2012). Toutefois, le conseil d’État genevois a émis l’idée en novembre 2019 d’abandonner cette pratique et de retourner à la présidence tournante. Si cela se confirme, Vaud serait donc à nouveau le seul canton romand avec une présidence unique du Conseil d’État pour toute la législature.

#5. Les liens vaudois du Professeur Tournesol.

Pour créer le Professeur Tournesol, un des personnages principaux de la célèbre BD Tintin, Hergé s’inspira d’un Helvète. En effet, il prit comme modèle son ami Auguste Piccard, l’inventeur, physicien et aéronaute suisse. Mais les liens avec la Suisse ne s’arrêtent pas là. Une attache indéniable du Professeur Tournesol au canton de Vaud est l’album qui porte son nom: « L’Affaire Tournesol ». Dans cette aventure, Tintin et ses amis se retrouvent notamment à Nyon, sur les bords du Léman. Hergé, en grand perfectionniste, poussa son réalisme jusqu’a intégrer les moindres particularismes helvétiques. Ainsi, le taxi qui emmène les héros de Genève à Nyon porte une plaque GE, alors qu’un VD est lisible sur les autres véhicules apparaissant dans l’épisode nyonnais de l’album.

#6. Le premier cerveau artificiel se construit à l’EPFL.

Le Blue Brain Project, est un projet ambitieux: le but est de reproduire un cerveau à l’aide d’ordinateurs géants financés « à prix d’ami » par IBM. Des scientifiques du monde entier y travaillent et en 2013, le Blue Brain a donné lieu au Human Brain Project, qui vise à simuler le fonctionnement du cerveau humain d’ici 2024. Il a été choisi pour être l’un des deux FET Flagships (« Initiatives-phare des Technologies Futures et Émergentes ») de l’Union européenne, signifiant un soutien financier d’un milliard d’euros sur dix ans. Le Human Brain Project est codirigé par Henry Markram, neurologue à l’EPFL, Karlheinz Meier, physicien à l’université d’Heidelberg en Allemagne, et Richard Frackowiak, médecin au CHUV.

#7. Du « made in Vaud » dans les bureaux du monde entier.

Si vous êtes dans un bureau dans n’importe quel coin du globe, il y a des chances que vous ayez entre les mains un objet ayant un lien avec le canton de Vaud. En effet, Logitech, la firme fondée par Daniel Borel dans la ferme de ses beaux-parents à Apples en 1981, s’est bien développée. Spécialisée dans les périphériques d’ordinateurs tels que des souris, des claviers ou des casques audios, la firme est aujourd’hui une multinationale avec des sièges sociaux dans trois pays: en Californie, à Taïwan et Lausanne, bien sûr. Les chiffres sont impressionnants: 7000 emplois dans le monde entier, deux milliards de francs de ventes annuelles, et trois millions de produits sont vendus chaque semaine dans 100 pays par Logitech.

#8. La Vallée de Joux, haut lieu des complications horlogères et démocratiques.

Spécialistes des complications horlogères, les habitants de la Vallée de Joux ont aussi un des systèmes politiques au niveau local des plus complexes du canton, voire de toute la Suisse. Chacune des trois communes de La Vallée comprend plusieurs villages ou hameaux, constitués officiellement en fractions qui ont la particularité de posséder un pouvoir administratif et politique normalement dévolu à la commune. Chaque fraction a son exécutif, le Conseil administratif de village, soumis directement à la juridiction du préfet, ainsi qu’un législatif, nommé Conseil général. Elles prélèvent des impôts et sont responsables des jardins et de l’éclairage publics ainsi que d’autres tâches spécifiques à chaque village.