Publicités

Régis Joly nommé nouveau préfet du district d’Aigle

Régis Joly nommé nouveau préfet du district d’Aigle

Le Conseil d’État a désigné le nouveau préfet du district d’Aigle en la personne de Régis Joly. Le préfet désigné succédera à Patricia-Dominique Lachat, qui a souhaité donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle et familiale. Actuellement secrétaire municipal adjoint de la commune d’Aigle, Régis Joly entrera en fonction le 1er mars 2023.

Le gouvernement a nommé Régis Joly nouveau préfet pour le district d’Aigle. Né en 1969 et habitant Aigle, M. Joly a obtenu après un baccalauréat et maturité fédérale scientifique, une licence en sciences économiques, mention économie politique. Ancien membre d’un conseil d’administration d’une société développant des appareils de mesures physiologiques destinés au monde du sport, il est depuis 2016 le secrétaire municipal adjoint de la commune d’Aigle. En parallèle à son activité professionnelle, il a siégé durant plus de 20 ans en qualité de conseiller communal à Nyon et s’investit auprès de diverses sociétés sportives d’aviron.

Il est à noter que de nombreuses candidatures, dont certaines de très grande qualité, ont été déposées. Au terme d’un processus de sélection rigoureux et mené par une commission ad hoc, le gouvernement a retenu Régis Joly notamment pour ses excellentes connaissances du fonctionnement d’une commune et de ses autorités, pour son entregent et son sens du leadership, autant de qualités qui lui permettront d’assumer pleinement les nombreuses tâches qui lui seront dévolues en tant que préfet. L’entrée en fonction du nouveau préfet est prévue le 1er mars 2023.

Njomeza Susuri Pfammatter nommée nouvelle présidente de l’OCVS

Njomeza Susuri Pfammatter nommée nouvelle présidente de l’OCVS

Le Conseil d’État valaisan a nommé Dr. med. Njomeza Susuri Pfammatter en tant que présidente du conseil d’administration de l’Organisation cantonale valaisanne des secours (OCVS) dès le 1er janvier 2023. Médecin spécialisée en médecine interne et en cardiologie à l’Hôpital de l’Ile à Berne ainsi qu’au centre hospitalier du Haut-Valais (SZO), elle remplacera Fritz Anthamatten, qui a fait part de sa démission pour la fin de l’année 2022.

Njomeza Susuri Pfammatter a effectué sa maturité gymnasiale au collège de Brigue et a suivi des études de médecine auprès des universités de Fribourg et de Berne, où elle a obtenu son master en 2012. Durant son cursus universitaire, elle a notamment travaillé au SAMU de Paris. En 2020, Njomeza Susuri Pfammatter devient la première femme en Suisse à suivre la formation en cardiologie invasive à l’Hôpital de l’Ile de Berne. Elle suit actuellement un CAS en management de la santé à l’Université de Berne.

Résidente de la commune de Naters, Njomeza Susuri Pfammatter a débuté sa carrière en tant que médecin assistante à l’hôpital de Viège en gynécologie et pédiatrie avant de travailler à l’Hôpital de l’IIe de Berne en cardiologie, en médecine intensive et en médecine interne. Elle est actuellement cheffe de clinique en cardiologie invasive à l’Hôpital de l’Ile de Berne et médecin adjointe en cardiologie au Centre hospitalier du Haut-Valais (SZO).

Cette nomination fait suite à la démission de Fritz Anthamatten, qui a annoncé en début d’année sa volonté de quitter le conseil d’administration de l’OCVS et sa présidence pour la fin de l’année 2022.

Elisabeth Baume-Schneider, première élue jurassienne au Conseil fédéral

Elisabeth Baume-Schneider, première élue jurassienne au Conseil fédéral

La Jurassienne Elisabeth Baume-Schneider a créé la surprise mercredi 7 décembre en accédant au Conseil fédéral. Elle remplacera Simonetta Sommaruga au Conseil fédéral. L’Assemblée fédérale a élu mercredi au 3e tour la sénatrice jurassienne par 123 voix sur 245 bulletins valables.

Elisabeth Baume-Schneider est née en 1963 et a grandi aux Bois (JU). Après sa maturité, elle a étudié les sciences économiques et sociales et les sciences politiques à l’Université de Neuchâtel. Elisabeth Baume-Schneider a travaillé dans le domaine du social et dirigé la Haute École de travail social et de la santé de Lausanne, tout en s’investissant au sein de différentes associations et fondations. Elle est mariée et mère de deux enfants adultes. Elisabeth Baume-Schneider a exercé diverses fonctions pour le parti socialiste dans le canton du Jura. Elle a siégé au parlement cantonal de 1995 à 2002 et l’a présidé en 2000. Après son élection au gouvernement cantonal en 2003, elle a dirigé le département de la formation, de la culture et des sports jusqu’en 2015. Elle a présidé le gouvernement jurassien en 2006, 2008 et 2012. A partir de fin 2019, elle a été députée du canton du Jura au Conseil des États.

Albert Rösti est élu au Conseil fédéral pour succéder à Ueli Maurer

Albert Rösti est élu au Conseil fédéral pour succéder à Ueli Maurer

Le Bernois a obtenu 131 voix (majorité absolue: 122) lors de l’élection du Conseil fédéral du 7 décembre 2022

Né en 1967, Albert Rösti a grandi à Kandersteg (BE). Après des études gymnasiales à Thoune, il a étudié l’agronomie à l’École polytechnique fédérale de Zurich, obtenant le titre de docteur en 1997. En 2001 et en 2002, il a fait des études à l’Université de Rochester, aux États-Unis, couronnées par un Master of Business Administration (MBA).Il a débuté sa carrière professionnelle en étant tour à tour professeur d’agriculture, secrétaire général de la Direction de l’économie du canton de Berne et directeur des Producteurs suisses de lait. A partir de 2013, il a dirigé le « Büro Dr. Rösti », qui proposait des services de conseils aux milieux économiques et politiques. Il a siégé par ailleurs dans une série de conseils d’administration tout en œuvrant dans diverses associations. Albert Rösti est marié et père de deux enfants adultes.

Albert Rösti a débuté sa carrière politique en 2008 à l’exécutif de la commune d’Uetendorf (BE), qu’il a présidé à partir de 2014. Élu au Conseil national en 2011, il a été président de l’UDC suisse de 2016 à 2020.

Alain Berset est élu président de la Confédération pour 2023

Alain Berset est élu président de la Confédération pour 2023

Alain Berset présidera la Confédération helvétique pour la deuxième fois en 2023. L’Assemblée fédérale l’a élu mercredi par 140 voix sur 181 bulletins valables. Le socialiste fribourgeois de 50 ans succède à Ignazio Cassis.

Pendant son doctorat, il travaille comme assistant et collaborateur scientifique de l’Institut de recherches économiques et régionales de l’Université de Neuchâtel. Il part ensuite pour l’Institut de recherche scientifique de Hambourg à titre de chercheur invité, avant de devenir conseiller stratégique au Département de l’économie du canton de Neuchâtel. En 2006, il se met à son compte en tant que conseiller en communication et en stratégie, opérant principalement pour des associations, des entreprises et des organisations non gouvernementales (ONG).  

En 2003, Alain Berset est élu pour le canton de Fribourg au Conseil des Etats (CE), qu’il préside en 2008/2009. A partir de 2005 et jusqu’à son élection au Conseil fédéral, il occupe également les fonctions de vice-président du groupe socialiste. Il siège au sein de nombreuses commissions parlementaires, notamment la Commission des finances, la Commission de l’économie et des redevances, la Commission des affaires juridiques et la Délégation des finances. Il préside en outre le Bureau du CE, la Commission des institutions politiques et la Délégation auprès de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. Avant d’être élu au Conseil des Etats, il exerce la fonction de président du groupe socialiste de l’Assemblée constituante du Canton de Fribourg et fait partie, de 2001 à 2003, du Conseil général de sa commune de domicile.

Parallèlement à son mandat politique, Alain Berset a par ailleurs présidé la Fédération romande des locataires ASLOCA, l’Association suisse pour la promotion des AOC et des IGP ainsi que la Fondation fribourgeoise « Les Buissonnets » dédiée aux enfants et aux adultes handicapés.  

Le 14 décembre 2011, Alain Berset est élu au Conseil fédéral. Il prend la tête du Département fédéral de l’intérieur DFI le 1er janvier 2012. Le 7 décembre 2016, l’Assemblée fédérale l’élit vice-président du Conseil fédéral. Le 6 décembre 2017, l’Assemblée fédérale l’a élu président de la Confédération pour l’année 2018.

Jura: le chef de l’Office de l’environnement va rejoindre l’Office fédéral de l’environnement

Jura: le chef de l’Office de l’environnement va rejoindre l’Office fédéral de l’environnement

Après 20 ans d’engagement au sein de l’administration cantonale jurassienne, à différents niveaux et postes, Patrice Eschmann, qui avait repris la tête de l’Office cantonal de l’environnement du Jura en 2016, a été nommé responsable de section à l’Office fédéral de l’environnement.

Patrice Eschmann a œuvré sans relâche pour l’environnement jurassien depuis vingt ans. C’est en effet en 2002 que cet ingénieur forestier a rejoint l’Office de l’environnement de la République et Canton du Jura. En 2012, il a été désigné responsable du Domaine forêts, avant d’accéder au poste de chef de Service en 2016. Patrice Eschmann va reprendre la tête de la Section Étude de l’impact sur l’environnement et organisation du territoire au sein de l’Office fédéral de l’environnement à partir du mois de mars 2023.

Parmi les nombreux projets portés par M. Eschmann, figurent le plan de gestion des déchets et la nouvelle loi cantonale sur les déchets, la stratégie cantonale de gestion des sites pollués, avec les démarches de finalisation de l’assainissement à Bonfol et le chantier du Rosireux, la réorganisation des forêts domaniales et le passage à une gestion externalisée, le plan sectoriel des eaux, qui formalise les travaux à réaliser pour les cours d’eau, l’eau potable et les eaux usées dans le canton ainsi que le Plan climat, avec la gestion de projets complexes liées aux énergies renouvelables comme la géothermie profonde et les ouvrages hydroélectriques sur le Doubs. Patrice Eschmann s’est également beaucoup engagé ces dernières années en faveur l’évolution de l’administration.

Sandra Jean devient la nouvelle collaboratrice personnelle de la conseillère d’Etat Isabelle Moret

Sandra Jean devient la nouvelle collaboratrice personnelle de la conseillère d’Etat Isabelle Moret

Sandra Jean sera la nouvelle collaboratrice personnelle de la cheffe du Département de l’économie, de l’emploi, de l’innovation et du patrimoine (DEIEP). Carmelo Laganà, qui occupait le poste jusqu’à présent, est nommé secrétaire général adjoint du département. Le Conseil d’Etat a approuvé cette proposition de la cheffe du département. Mme Jean prendra ses fonctions à temps plein le 1er janvier 2023. Journaliste aguerrie de Suisse romande et successivement rédactrice en chef du Matin, directrice des rédactions du Nouvelliste et responsable du média en ligne watson.ch, Sandra Jean, 48 ans, possède une connaissance approfondie des médias et des institutions politiques romandes et suisses. Elle est actuellement conseillère externe pour la Suisse romande du conseiller fédéral Ignazio Cassis durant son année présidentielle.

Urs Loher nommé nouveau chef de l’armement

Urs Loher nommé nouveau chef de l’armement

Lors de sa séance du 2 décembre 2022, le Conseil fédéral a nommé Urs Loher directeur de l’Office fédéral de l’armement (armasuisse) à compter du 1er août 2023. Il succédera ainsi à Martin Sonderegger, qui atteindra l’âge ordinaire de la retraite le 31 août 2023. Urs Loher, âgé de 56 ans, a étudié à l’École polytechnique fédérale de Zurich et y a obtenu son dipl. ing. él. en 1992, complété deux ans plus tard par un diplôme postgrade en techniques de l’information, puis en 1998, par un doctorat en sciences techniques. Urs Loher se préparera à l’exercice de sa fonction de chef de l’armement à compter du 1er août 2023. L’actuel chef de l’armement, Martin Sonderegger, assumera les responsabilités liées à sa fonction jusqu’à la fin août 2023, date à laquelle il partira à la retraite et quittera l’Office fédéral de l’armement (armasuisse).

Vaud: Mathieu Carnal est le nouveau secrétaire général au Département de la santé et de l’action sociale

Vaud: Mathieu Carnal est le nouveau secrétaire général au Département de la santé et de l’action sociale

Mathieu Carnal a été désigné par le Conseil d’État au poste de secrétaire général du Département de la santé et de l’action sociales (DSAS). Responsable de l’unité d’organisation territoriale d’analyse statistique et membre du comité de direction de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) depuis janvier 2022, et fort de dix ans d’expérience dans la mise en œuvre de dossiers stratégiques complexes au sein de l’État de Vaud, il entrera officiellement en fonction le 1er février 2023. Le Conseil d’État lui souhaite d’ores et déjà plein succès dans sa nouvelle mission.

Martin candinas élu président du Conseil national

Martin candinas élu président du Conseil national

Le centriste grison Martin Candinas a été élu lundi président du Conseil national pour une année. Député depuis 2011, le jeune quadragénaire romanche s’est surtout engagé pour les régions de montagnes et le plurilinguisme.

Martin Candinas a obtenu 181 voix sur 188 bulletins valables. Il succède à la Verte argovienne Irène Kälin. Le positionnement du politicien de 42 ans oscille entre le centre-gauche et la droite. Il s’est ainsi battu pour la loi d’aide aux médias ou pour les transports publics. Martin Candinas, un des députés les plus en vue du Centre, est toutefois conservateur sur les sujets sociétaux. Il a par exemple refusé le mariage pour tous. En outre, il souhaite une régulation plus stricte du loup. A peine élu « premier citoyen » du pays, Martin Candinas devra diriger le 7 décembre les élections au Conseil fédéral pour remplacer Ueli Maurer et Simonetta Sommaruga.

Le Grison, père de trois enfants, siège dans les commissions des transports et de la politique de sécurité. Martin Candinas est un des trois seuls politiciens romanches sous la coupole fédérale. Il entame souvent ses interventions par une phrase dans la quatrième langue nationale et souhaite faire de même durant son année présidentielle.

Photo: ©parlament.ch

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement

Catégories

Archives

Nos éditions Print

advertisement