• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Pompiers, les gardiens du feu sacré
      Pompiers, les gardiens du feu sacré

      Avec un cahier des charges des plus diversifiés, les sapeurs-pompiers sont sur tous les fronts, et pourtant on les connaît souvent mal. Nous sommes allés à la rencontre du major Rémy Décombaz, commandant du Corps de sapeurs-pompiers volontaires « Cœur de Lavaux »...

      Sécurité 2.0, l’objectif de Mauro Poggia
      Sécurité 2.0, l’objectif de Mauro Poggia

      Quelles solutions pour notre société en voie de numérisation? Conscient des enjeux posés par cette mutation, le conseiller d’État genevois Mauro Poggia multiplie les actions et les partenariats, avec en ligne de mire la sécurité de demain. Déjà au centre des...

    • VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

      VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

      Star emblématique des alpages valaisans, la vache d’Hérens tend à se raréfier, malgré le succès sans cesse renouvelé de ses fameux combats de Reines. Une diminution du cheptel que connaissent aussi les neuf autres races ovines et bovines locales, et que le canton a...

    • GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

      GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

      Face aux défis posés par l’urgence climatique, la pollution et une démographie galopante, l’eau s’impose plus que jamais comme un enjeu majeur en matière de santé publique. Confrontée en 2019 à un rapport de sa Cour des comptes pointant certaines faiblesses dans sa...

    • VS : des vagues au cœur des alpes

      VS : des vagues au cœur des alpes

      Les adeptes du surf vont s’en donner à cœur joie ! Non contents de pouvoir pratiquer leur sport de glisse favori sur les pentes enneigées du Valais, ils sont désormais invités à tester leur agilité sur les rouleaux océaniques d’Alaïa Bay. Première piscine à vagues...

    • Pierre Maudet recruté dans la cybersécurité par Wisekey

      Pierre Maudet recruté dans la cybersécurité par Wisekey

      Peu de temps après avoir quitté le Conseil d'État genevois, Pierre Maudet a déjà trouvé un nouvel emploi. La firme genevoise Wisekey, spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé le 3 mai son embauche au poste de directeur de la transformation numérique. L'ancien...

    • Joseph Bonnemain redonne espoir au diocèse de Coire (gr)

      Joseph Bonnemain redonne espoir au diocèse de Coire (gr)

      Le diocèse de Coire ne pouvait rêver meilleur homme pour ramener la paix et la sérénité au cœur d’une congrégation malmenée par des décennies de conflits. Nommé par le pape en personne, ce Jurassien d’origine avait d’abord étudié la médecine, avant de se consacrer à...

    • Christine Schraner Burgener, une diplomate pour veiller aux migrations

      Christine Schraner Burgener, une diplomate pour veiller aux migrations

      Une fois encore, la gent féminine démontre qu’elle a toute sa place aux plus hautes responsabilités. Avec la nomination de Christine Schraner Burgener à la tête du dernier Secrétariat d’état encore en mains masculines, cette fonction quasi ministérielle est désormais...

    • Denise Tonella face au défi du Landesmuseum de Zürich

      Denise Tonella face au défi du Landesmuseum de Zürich

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Landesmuseum de Zürich tient une place à part. Soutenu par la Confédération, pourvu de multiples filiales, constamment en travaux, à la tête de collections pléthoriques, la vénérable institution inaugurée en 1898 représente...

    • Michaela Schärer prend la direction de la Protection de la population

      Michaela Schärer prend la direction de la Protection de la population

      Quel meilleur choix, pour reprendre les rênes de l’OFPP, qu’une personnalité aguerrie, forgée par une longue carrière au service de l’administration, et plus particulièrement au sein même du DDPS ? Première femme nommée à cette fonction, Michaela Schärer est tout cela...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      Daphne Technology, comme un air de mer propre

      Daphne Technology, comme un air de mer propre

      Limiter la pollution atmosphérique par la purification des gaz d’échappement et révolutionner l’industrie du transport maritime, c’est le rêve d’une start-up née à l’EPFL. Active dans la très en vogue technologie propre, et désormais forte d’un financement de l’UE,...

      L’environnement, un creuset fertile pour la formation

      L’environnement, un creuset fertile pour la formation

      Face aux défis écologiques qui sous tendent notre marche vers l’avenir, les formations en lien avec l’environnement connaissent un essor sans précédent. Ainsi en Suisse, où les cursus se multiplient. S’il est un enjeu qui domine en ce début de siècle, c’est bien la...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

  • Kit Média 2021

Publicités

Instantanés

VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

Star emblématique des alpages valaisans, la vache d’Hérens tend à se raréfier,...

GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

Face aux défis posés par l’urgence climatique, la pollution et une démographie...

Vers des hivers soumis aux pannes de courant?

Se pourrait-il qu’à l’image de la cigale, la fée électricité cesse, dans un...
VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

VS: des mesures pour préserver la vache d’hérens

Star emblématique des alpages valaisans, la vache d’Hérens tend à se raréfier, malgré le succès sans cesse renouvelé de ses fameux combats de Reines. Une diminution du cheptel que connaissent aussi les neuf autres races ovines et bovines locales, et que le canton a décidé de contrer par diverses mesures, priorité étant donnée à la belle belliqueuse. Au total, une vingtaine d’aides contributives seront prises en charge par les instances cantonales, pour un montant annuel de CHF 250 000.

GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

GE: pour une meilleure gestion de l’eau potable…

Face aux défis posés par l’urgence climatique, la pollution et une démographie galopante, l’eau s’impose plus que jamais comme un enjeu majeur en matière de santé publique. Confrontée en 2019 à un rapport de sa Cour des comptes pointant certaines faiblesses dans sa gestion du précieux liquide, Genève s’est doté début 2021 d’une feuille de route centrée sur ces problématiques. Accessible sur le web, cette brochure de 60 pages explore la question de l’eau potable au niveau cantonal, des ressources disponibles à leur distribution, en passant par les menaces potentielles et les moyens de lutte à disposition.

Vers des hivers soumis aux pannes de courant?

Vers des hivers soumis aux pannes de courant?

Se pourrait-il qu’à l’image de la cigale, la fée électricité cesse, dans un avenir proche, de chanter l’hiver venu ? C’est en tout cas l’un des principaux scénarios prédits par l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) dans sa récente analyse des risques de catastrophes et de situation d’urgence en Suisse. D’après cette étude, qui a porté sur 44 dangers potentiels, les pénuries longue durée de courant en période hivernale constitueraient le plus grand péril auquel la population suisse pourrait devoir faire face dans le futur. Les conséquences de tels black-outs toucheraient notamment à la mobilité et à l’approvisionnement, sans parler des retombées économiques. La Confédération veille au grain toutefois, avec des plans d’urgence adaptés.

VS : des vagues au cœur des alpes

VS : des vagues au cœur des alpes

Les adeptes du surf vont s’en donner à cœur joie ! Non contents de pouvoir pratiquer leur sport de glisse favori sur les pentes enneigées du Valais, ils sont désormais invités à tester leur agilité sur les rouleaux océaniques d’Alaïa Bay. Première piscine à vagues artificielles d’Europe continentale, ce bassin de 8300 m2 capable d’accueillir jusqu’à 40 personnes à la fois sur ses eaux ondoyantes a ouvert ses portes le 1er mai 2021 dans la zone des îles à Sion. Il viendra compléter l’offre en sports extrêmes du complexe associé Alaïa Chalet.

Les PME suisses peu sensibles à la sécurité informatique

Les PME suisses peu sensibles à la sécurité informatique

Corollaire de la pandémie de Covid-19, le télétravail ne fait plus figure d’exception au sein des en-treprises helvétiques. Pour autant, et bien que cette pratique augmente les risques informatiques, nos PME restent, d’après une récente étude de Digitalswitzerland, peu sensibilisées aux questions de cybersécurité. Certes, la plupart prennent des mesures pour se protéger, mais celles-ci s’avèrent souvent insuffisantes. Ainsi, seul un tiers des PME offrirait une formation aux employés, tandis que la moitié des dirigeants s’avouent mal informés. Parallèlement, 50% des entreprises ne disposeraient d’aucun plan d’urgence, sans même parler d’une cyberassurance. Quant aux précautions supplémentaires nécessaires à la suite du boom du télétravail en 2020, elles ne seraient qu’une sur dix à y avoir songé.

La suisse championne du monde de l’e-commerce

La suisse championne du monde de l’e-commerce

Déjà plébiscitée, ces dernières années, pour sa compétitivité, sa capacité à innover, son taux d’industrialisation ou la qualité de son système éducatif, la Suisse vient d’accrocher une nouvelle étoile à son palmarès en devenant pour la première fois championne du monde de l’e-commerce. Devançant les Pays-Bas en tête de ce classement dressé par la Commission des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), la Confédération peut en effet s’enorgueillir, avec 97% de sa population usant d’Internet et 98% disposant d’un compte en banque en 2020, d’être le pays le mieux armé de la planète en matière d’échanges électroniques entre entreprises et clients individuels. Une bonne nouvelle face à un pan de l’économie globale estimé à plus de 3900 milliards de francs en 2018.

L’épargne suisse pas encore assez verte

L’épargne suisse pas encore assez verte

La finance durable est à la mode et le Conseil fédéral l’a bien compris, qui a réaffirmé en juin dernier sa volonté de faire de la Suisse l’un des principaux centres mondiaux du secteur. Pour autant, les petits épargnants semblent avoir encore du mal à suivre cette tendance, alors même que leurs dépôts représentent, tous comptes confondus, quelques 2000 milliards de francs. Une manne qui, d’après la conseillère aux États Marianne Maret, pourrait constituer «un levier immense pour favoriser la finance durable», pour peu qu’elle soit correctement investie. Forte de cette idée, la PDC valaisanne a déposé mi décembre une interpellation dont elle espère qu’elle permettra d’engendrer de nouvelles pratiques et davantage d’innovation de la part des banques.

La Confédération mise sur l’Eurotube

La Confédération mise sur l’Eurotube

À l’heure où les questions climatiques et environnementales se font toujours plus prégnantes, l’accès à des solutions de transport durables s’impose comme l’un des grands défis de ces prochaines décennies. La Confédération l’a bien compris, qui a décidé de miser sur l’Eurotube, projet de train sous-vide ultra rapide inspiré de l’Hyperloop, en soutenant l’installation d’un pôle de recherches et d’une piste d’essai de 3 km – la plus longue du monde – à Collombey-Muraz, en Valais. Ces infrastructures, qui devraient être opérationnelles dès 2023, permettront de poursuivre le développement de ce supertrain capable d’atteindre les 900 km/h, tout en rejetant 95% de CO2 de moins que l’aviation.

Le vote électronique à nouveau sur les rails

Le vote électronique à nouveau sur les rails

Temporairement suspendu en 2019 à fin de réévaluation, le projet suisse de vote électronique revient enfin sur le devant de la scène. Conscient qu’il existe un réel besoin pour un tel système dans notre pays, le Conseil fédéral a en effet décidé la reprise d’essais limités avec des dispositifs tous équipés de la vérifiabilité complète, à même de détecter de possibles manipulations. La Confédération mise également, pour garantir la fiabilité des votes, sur des exigences de sécurité précises, des règles de transparence rigoureuses, ainsi qu’une collaboration étroite et accrue avec des experts indépendants. Plusieurs cantons, dont Fribourg, Saint-Gall et Thurgovie, ont déjà manifesté leur intérêt, pour un lancement des tests en 2022.

Genève (GE) : Les rues de la ville se féminisent

Genève (GE) : Les rues de la ville se féminisent

Qu’il est loin le temps de la Genève de Jean Calvin, où les femmes étaient le plus souvent reléguées au rang de citoyennes inférieures, sous la coupe de leurs pères et maris ! Désormais, la gent féminine y tient sa place à part entière, jusqu’au fronton des rues. Mieux, la cité du bout du lac a décidé de pérenniser progressivement l’hommage rendu au beau sexe en 2019 via la féminisation momentanée de cent de ses rues. L’année 2021 verra ainsi s’inscrire définitivement dans le marbre, ou plutôt dans l’émail, le nom de dix de ces cent personnalités féminines marquantes de l’histoire genevoise déjà temporairement honorées voici deux ans. Un beau projet appelé à se poursuivre…

Licenciements en vue chez Implenia

Licenciements en vue chez Implenia

Qui dit restructuration dit, le plus souvent, licenciements. Implenia ne fait pas exception à la règle: le groupe compte se séparer de 2000 salariés d’ici 2023. Leader de la construction en Suisse, le groupe prévoit en effet de se réorganiser en profondeur avec, notamment, la vente de ses affaires non rentables dans le génie civil et les infrastructures en Suède, en Norvège, en Autriche et en Roumanie. L’entreprise entend aussi se concentrer désormais sur ses activités dans la construction et l’immobilier en Suisse et en Allemagne. En conséquence, 1250 postes seront cédés à d’autres propriétaires, tandis que 750 autres, dont 250 en Suisse, seront supprimés.

YVERDON (VD) : La machine à écrire dans tous ses états

YVERDON (VD) : La machine à écrire dans tous ses états

Cinq expositions sur un même thème! Il n’en fallait pas moins pour rendre hommage à la machine à écrire, jadis fleuron du paysage industriel du nord vaudois. Intitulée « Rock me Baby » en référence à la « Baby », modèle star des ateliers yverdonnois Hermès, cette rétrospective originale et intemporelle propose de redécouvrir cet indispensable objet du passé au travers de cinq lieux emblématiques, chacun avec son propre regard, tantôt artistique, tantôt nostalgique, tantôt historique, et même didactique. Pour en savoir plus:
> https://rockmebaby.ch

(GE) Pierre Maudet, enfin libre !  

(GE) Pierre Maudet, enfin libre !  

Il aura fallu deux ans! Deux ans de brimades et d’humiliations pour que Pierre Maudet, décidément rassasié «des couleuvres, puis des boas» qu’on lui a fait avaler, finisse par donner sa démission. Récemment dépouillé de ses dernières prérogatives, via son département du développement économique, au prétexte qu’il se conduirait en tyran avec ses collaborateurs, le magistrat, «pas revanchard», ne compte pas faire recours contre cette décision. Il s’insurge néanmoins contre les motifs évoqués, jugeant «inacceptable» le rapport qui le met en cause et qu’il qualifie de «cabale»: «Je suis exigeant. […] Cette intensité de travail, je l’ai voulue.» Toujours combatif et déterminé malgré les épreuves, l’élu n’entend d’ailleurs pas en rester là. Il compte bien continuer à siéger jusqu’à la fin de son mandat… et se représenter à sa propre succession. «Désormais, je me sens libre!» Libre de s’exprimer, libre de continuer sa route en politique, libre de vibrer pour Genève.

ECLÉPENS (VD) : Une ZAD pour contrer Holcim

ECLÉPENS (VD) : Une ZAD pour contrer Holcim

On connaissait déjà les ZAD de Notre-Dame-des-Landes ou du barrage de Sirvens en France, ou encore celle de la forêt d’Hambach en Allemagne. Mais aucune encore qui ait pris pied sur sol helvétique. C’est désormais chose faite avec l’installation fin octobre, au sommet du Mormont, de la première Zone à Défendre de Suisse. Tenue par une cinquantaine d’activistes, elle a pour but de faire barrage à Holcim, leader mondial du secteur cimentier, qui projette d’étendre sa carrière d’Eclépens, bientôt tarie, sur ce site décrit par ses défenseurs comme «un joyaux des paysages vaudois». Un coup d’éclat face auquel Holcim joue la carte de l’apaisement, tandis que de leur côté, les milieux écologistes suisses poursuivent le combat initié début 2019 devant la justice cantonale.

MONTREUX (VD) : Une e-plateforme pour simplifier la vie des administrés

MONTREUX (VD) : Une e-plateforme pour simplifier la vie des administrés

Commander une attestation, demander une subvention sur les abonnements de transports publics, annoncer un déménagement ou une arrivée sur le territoire… Autant de démarches que les Montreusiens pourront désormais effectuer sans se déplacer et en toute simplicité, grâce à une toute nouvelle plateforme numérique, imaginée par la commune dans le but de faciliter la vie administrative de ses citoyens. Disponible depuis le site Internet www.montreux.ch, ce portail permettra à tous ceux qui le souhaitent, outre de remplir diverses formalités et de les modifier ou compléter à posteriori, de suivre leur évolution en temps réel et d’effectuer leur règlement en toute sécurité. Le tout 7 jours sur 7 et 24h sur 24.

DELÉMONT (JU) : Un concours d’urbanisme pour «Gare Sud»

DELÉMONT (JU) : Un concours d’urbanisme pour «Gare Sud»

Soucieuse d’apporter la meilleure cohésion possible au futur développement du secteur « Gare Sud », Delémont se fend d’un concours d’idées en urbanisme visant à l’aménagement de cette zone de 100 000 m2. Lancé le 15 octobre dernier par le Service de l’urbanisme, de l’environnement et des travaux publics (UETP) sur la plateforme du Simap et dans le journal officiel du canton du Jura, ce concours s’inscrit dans une démarche participative et servira de base aux prescriptions en matière d’urbanisme et de durabilité, avec pour objectif d’assurer la cohérence entre les différents projets qui pourraient prendre forme. Le lauréat sera connu à l’été 2021.

Philipp Hildebrand candidat à la tête de l’OCDE

Philipp Hildebrand candidat à la tête de l’OCDE

L’ancien président de la BNS Philipp Hildebrand succèdera-t-il à Angel Gurria à la tête de l’OCDE? C’est du moins ce que souhaite le Conseil fédéral, qui a annoncé soutenir la candidature aux fonctions de secrétaire général de l’organisation de celui qu’elle considère comme «la personne la mieux qualifiée» pour ce poste. «Nous sommes profondément convaincus que l’envergure, la renommée et le réseau de Philipp Hildebrand […] font de lui le candidat idéal», explique Guy Parmelin, conseiller fédéral en charge de l’économie, qui ajoute que le banquier a des chances d’obtenir le poste. De son côté, Hildebrand, qui fera face à sept autres candidats, dont le conseiller à la Maison Blanche Chris Liddell, indique que «la campagne à venir est un grand défi». Le résultat devrait être connu le 1er mars 2021.

Une application pour suivre les chantiers

Une application pour suivre les chantiers

Votre voisin souhaite s’agrandir? Un nouvel immeuble est prévu sous vos fenêtres? Les arbres qui vous protègent vont être abattus? Désormais, vous pourrez tout savoir des chantiers, actuels ou à venir, près de chez vous, grâce à Immotep, une application pour smartphones qui aspire à offrir une transparence totale sur les projets immobiliers à Genève. Développée par la société Atipik, cet outil propose à chacun de s’informer en un temps record sur les activités de construction du canton, qu’il s’agisse de suivre un dossier, de repérer des surélévations d’immeubles, ou encore, de créer des alertes sur une zone donnée. Le tout pour la modique somme de 5 à 29 francs pour la version intégrant le service de recherche, celle de base étant pour sa part gratuite.

Une loi pour encadrer le Cargo Sous Terrain

Une loi pour encadrer le Cargo Sous Terrain

Lancé en 2013 par l’économie privée, le projet Cargo Sous Terrain, qui ambitionne de transférer en sous-sol l’actuel fret routier et ferroviaire de Suisse, sera encadré par une loi. Ainsi en a décidé le Conseil fédéral, qui a transmis au Parlement sa proposition de législation sur la conception, la réalisation et l’exploitation d’une telle infrastructure. Soutenu par des investisseurs tels que La Poste, Migros, Swisscom, le Crédit Suisse ou La Vaudoise, Cargo sous terrain prévoit la construction d’un réseau de 500 kilomètres de tunnels souterrains à triple voie, exploité 24h sur 24 et reliant les principaux centres logistiques du Plateau et de la Suisse du Nord-Ouest. Devisé entre 30 et 35 milliards de francs, le projet, qui ne sera pas financé par la Confédération, devrait être achevé vers 2045.

(GE) Pluie de récompenses en faveur du développement durable

(GE) Pluie de récompenses en faveur du développement durable

Le concours cantonal du développement durable, doté de 30 000 CHF a honoré deux institutions : le Collectif Grosselin et la Brasserie du Père Jakob. Le Collectif Grosselin, régie à vocation d’intérêt public s’est proposée de louer des surfaces d’activités dans une zone industrielle pour ensuite les sous-louer à des porteurs de projets favorisant un système économique alternatif fait d’artisanat local, de services mutualisés et à but social et culturel. La Brasserie du Père Jakob, a reçu pour sa part le prix cantonal du développement durable de 10 000 CHF, pour son engagement envers les principes de proximité, d’écologie et d’économie circulaire.

Incrivez-vous à la newsletter !

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement

Catégories

Lire nos précédentes éditions

advertisement

Archives