• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Jean-Dominique Michel: apprendre à mieux mettre à profit l’intelligence collective

      Le Genevois Jean-Dominique Michel a beaucoup fait parler de lui tout au long de la crise sanitaire, notamment dans les médias français. L’anthropologue de la santé vient de publier un essai intitulé: covid: anatomie d’une crise sanitaire, aux éditions HumenSciences. Le « Raoult suisse » s’est confié à Dossiers Publics.

      Afrique: une force sous-estimée
      Afrique: une force sous-estimée

      Investir dans les pays émergents... Ne nous mentons pas : quand on évoque cette option, forcément, même chez les mieux intentionnés parmi nous, une kyrielle d'idées reçues, de craintes plus ou moins fondées se retrouvent inexorablement sous les projecteurs. Rencontre...

      Le CHUV au cœur d’une pandémie
      Le CHUV au cœur d’une pandémie

      Alors que la communauté scientifique se lance dans une course contre-la-montre pour trouver un vaccin, et que le peuple suisse sort de son semi-confinement, le CHUV se dit prêt à affronter le prochain pic. Du jour au lendemain, le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a...

    • (TI) LE COVID RELANCE L’AEROPORT DE LUGANO

      (TI) LE COVID RELANCE L’AEROPORT DE LUGANO

      Il y a encore quelques mois, l’aéroport de Lugano-Agno était donné pour mort. Entre l’abandon par Swiss des vols de ligne en novembre et sa mise en liquidation en avril, les perspectives du premier aérodrome tessinois semblaient empirer encore avec le coronavirus, qui...

    • (VS) SEULEMENT 5 % DE BILINGUES

      (VS) SEULEMENT 5 % DE BILINGUES

      Le Valais a beau être l’un des trois cantons officiellement bilingues du pays, seul un valaisan sur vingt parle la seconde langue officielle. C’est ce que révèle le numéro de juillet du bulletin d’information de l’office cantonal de statistique et de péréquation....

    • (VD) LA DOLCE RIVIERA POUR REPONDRE AU COVID

      (VD) LA DOLCE RIVIERA POUR REPONDRE AU COVID

      Pour répondre au défi posé par la crise sanitaire, privant la Riviera vaudoise des touristes étrangers, ainsi qu’à l’annulation de rendez-vous majeurs tels que le Montreux Jazz Festival, les acteurs culturels et touristiques de Monteux, Vevey et La Tour-de-Peilz se...

    • LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      LILI, UN ADJUDANT QUI MIAULE À L’ARMÉE

      Mascotte du centre de recrutement de Sumiswald (BE), la chatte Lili est passée du grade d’adjudant sous-officier à celui d'adjudant EM. Elle a obtenu cette promotion pour «son service infaillible en soutien moral à la troupe». Bien qu’habitant une ferme voisine, le...

    • PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      PROFESSEUR DE LA HES-SO VALAIS PRIMÉ

      Professeur à la Haute école d’ingénierie, Manuele Margni a remporté le Prix du Gala Meritas du meilleur enseignant en développement durable à Polytechnique Montréal. Le concours a été présidé par les associations étudiantes de Polytechnique. Manuel Margni est...

    • UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      UNE NOUVELLE DIRECTRICE AUX TRANSPORTS LAUSANNOIS

      Patricia Solioz Mathys (44 ans) a été nommée en juin directrice des Transports publics de la région lausannoise (tl). Elle entrera en fonction à partir du 1er décembre 2020, en remplacement de Michel Joye, qui a fait valoir son droit à la retraite. Avant ce poste,...

    • DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      DARIUS ROCHEBIN: LE PRÉSENTATEUR VEDETTE DES ROMANDS PART EN FRANCE

      Une page se tourne dans le paysage audiovisuel romand. Darius Rochebin, le journaliste phare de la Suisse romande et présentateur du 19:30 depuis 1998 a quitté la RTS pour rejoindre la chaîne de télévision française d'information en continu LCI, qui appartient au...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

    • Articles

      Vous trouverez ici tous les articles de Dossiers Publics par catégorie
    • CONCOURS DE PONTS 2020

      CONCOURS DE PONTS 2020

      « Sortir des sentiers battus avec le bois» Ces dernières années, le développement durable est devenu l’une des préoccupations premières de la société. Le bois, en tant que biomasse renouvelable, est la seule matière première qui absorbe durablement le CO2. La...

      Le salon RH 2020 «goes digital»
      Le salon RH 2020 «goes digital»

      Le covid-19 n'empêchera pas l'édition 2020 du salon RH mais le transformera en Salon Digital. C'est inédit, le salon qui devait déjà comporter un volet digital, se déroulera entièrement en ligne. Entretien avec son directeur, Achim Frerker. Le Salon RH aura lieu...

      Une oasis aux portes de Lausanne
      Une oasis aux portes de Lausanne

      Entre le cadre agréable, la responsabilité environnementale et l’efficience économique, Oassis est un nouveau bijou immobilier qui voit le jour dans la région de l'ouest lausannois. Lausanne et sa région sont actuellement propulsées par une vague de constructions sans...

      Crise du covid-19 : la culture en danger ?
      Crise du covid-19 : la culture en danger ?

      Le secteur de la culture fait partie de ceux qui ont été le plus durement touchés par la crise sanitaire. Bilan sur l’impact social, économique et sur les perspectives à venir. Une économie à l’arrêt pendant près de deux mois. Pas de théâtres, pas de cinémas, des...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Canton de Vaud

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Pascal Broulis: “l’État doit être un catalyseur de projets”

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

      Smart City

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Smart parking: quand se garer devient un plaisir

      Tous les lieux de stationnement sont différents. Et parfois cette différence affichée est pour son utilisateur source de stress. Désormais, grâce à l’information instantanée, trouver une place pour son véhicule devient (presque) un jeu d’enfant Tout d’abord, il y a...

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      L’entrepreneur qui voulait transformer nos modes de vie

      Né à Lausanne à l’ère du numérique, Christophe Haldi fait partie de la génération Y. À 30 ans, il est aujourd’hui CEO et fondateur de la société eeproperty, spécialiste de systèmes de gestion intelligents La liste des 30 under 30  du prestigieux magazine américain...

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Le SOC: la botte secrète de l’État de Vaud contre les cyberpirates

      Créée en 2015, cette unité de cinq personnes agit comme un poste de pilotage qui offre une vue consolidée et permet de mieux répondre aux cyber-attaques Perturbations, manipulations, sabotages et autres attaques ciblées par l’intermédiaire de réseaux électroniques...

Publicités

#1. Chute spectaculaire des taux de pollution au premier semestre 2020.

Avec la diminution du trafic routier et aérien, et la paralysie de l’économie mondiale, le covid-19 a fait chuter les émissions de CO2 dans le monde entier. Les émissions du plus grand pollueur mondial, la Chine, ont baissé d’au moins un quart entre le 3 février et le 1er mars, comparé à l’année passée. Les émissions de dioxyde d’azote ont aussi chuté en Europe au premier semestre 2020, notamment en Italie, en Espagne et en France. Toutefois, il se peut que cette accalmie ne soit que temporaire si les gouvernements relancent massivement leur économie.

#2. Corona, Lockdown, covid : des prénoms désormais en vogue en Asie.

Lorsque Colline Tabesa a donné naissance à sa fille le 13 avril dernier dans la ville Philippine de Bacalod, avec son mari John Tabesa ils ont décidé d’appeler leur fille Covid Marie. Expliquant ce choix, le papa a déclaré qu’il voulait « que son nom nous rappelle que le Covid ne nous a pas seulement fait souffrir. Malgré tout cela, une bénédiction nous est venue ». Dans le sud-est de l’Inde, c’est un médecin qui a convaincu deux jeunes mères d’appeler leurs filles Corona Kumar et Corona Kumari. « Je leur ai dit que cela aiderait à faire prendre conscience de la maladie et à éliminer la stigmatisation qui l’entoure », a déclaré S.F. Basha, le médecin. Et dans l’état du Rajasthan, un couple a nommé son enfant Lockdown (confinement en anglais).

#3. L’aéroport de Genève a vu un boom sur les jets privés.

Déjà avant la crise sanitaire, l’aéroport de Genève-Cointrin était le troisième plus grand hub européen de l’aviation d’affaires. Alors que le confinement a paralysé l’aviation commerciale, les jets privés eux n’ont pas déserté l’aéroport international. « On a eu jusqu’à 30 % de demandes en plus qu’à l’accoutumée » , relevait en mars Eymeric Segard, patron de LunaJets, premier courtier de jets privés européen, dont le siège est à Meyrin. De plus, les conséquences de la pandémie pourraient être bénéfiques pour l’aviation d’affaires, du moins à court terme.

#4. En mars des avions ont tourné en rond à vide au-dessus des aéroports européens.

Selon les directives en vigueur dans le ciel européen, les compagnies aériennes étaient obligées d’utiliser au moins 80 % de leurs créneaux horaires de décollage et d’atterrissage pour conserver leurs horaires pour l’année suivante. Avec la chute du nombre de passagers en raison de la crise sanitaire, cette règle obligeait les compagnies aériennes à gaspiller des milliers de litres de carburant en faisant voler des « avions fantômes » sans passagers. Heureusement, l’UE a suspendu cette règle le 30 mars. Cette mesure temporaire durera jusqu’au 24 octobre et « pourrait être prolongée” par la Commission européenne “si la situation continue », a déclaré le Conseil de l’UE.

#5. Pour protéger son pays, le président Turkmène a interdit l’utilisation du mot Coronavirus.

D’après Reporters sans frontières, le président Turkmène Gurbanguly Berdymukhammedov en personne aurait interdit aux médias d’utiliser le mot « coronavirus » . Le mot avait également été retiré des brochures d’information sur la santé distribuées dans les écoles, les hôpitaux et les lieux de travail. D’après des journalistes basés dans la capitale Ashgabat, les personnes portant des masques ou parlant du coronavirus dans la rue étaient susceptibles d’être arrêtées par des policiers en civil. Il est toutefois difficile de savoir ce qu’il se passe exactement au Turkmenistan, puisque cette république d’Asie Centrale est l’un des pays les plus hermétiques au monde.

#6. Abandon massif d’animaux de compagnie.

Un des effets secondaires les plus tristes du confinement a été l’abandon d’animaux de compagnie. Les restrictions imposées sur les déplacements dans certains pays ont empêché beaucoup de personnes de regagner leur domicile pendant un long laps de temps, laissant leurs chiens, chats ou autre hamsters livrés à eux-mêmes. Et dans les cas les plus extrêmes, certains animaux sont même morts de faim et de soif. Dans la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie, plus de 50 000 animaux domestiques se sont retrouvés abandonnés. Heureusement, des volontaires se sont organisés pour pénétrer dans ces maisons et sauver nos petits amis à quatre pattes.

#7. Restez à la maison : le serveur de World of Warcraft saturé.

Des milliards de personne ont été forcées à rester chez elles à cause du confinement. Si pour beaucoup cela a été une épreuve, pour nombre de gamers – les adaptes des jeu vidéos -, rester devant leurs écrans sans sortir était un rêve devenu réalité. En revanche, les amateurs de World of Warcraft, un jeu de rôle en ligne multijoueur, ont vécu une grande frustration en février passé. Alors que le confinement battait son plein en Chine, des millions de joueurs du pays asiatique se sont connectés en même temps sur le serveur. Résultat, ce dernier s’est rapidement retrouvé saturé et ralenti sur toute la planète, au plus grand dam des 5,6 millions d’utilisateurs mondiaux du jeu en ligne.

#8. Explosion des produits bio pendant la crise sanitaire.

La pandémie du covid-19 a entraîné une augmentation au niveau mondial de la demande pour des produits biologiques et frais, d’après un rapport publié par Ecovia Intelligence, une firme de recherche et consulting basée à Londres. Vu les circonstances particulières du confinement dans de nombreux pays, ce sont les détaillants en ligne de produits bio qui se sont taillé la part du lion. Au Royaume-Uni, Abel & Cole a déclaré une hausse de 25 % des commandes, et en Inde, la firme Nourish Organic a rapporté une augmentation de 30 % de ses ventes en avril. Cette évolution touche aussi la Suisse, puisque pour la première fois le bio passe la barre des 10 % de part de marché, comme le relevait la RTS le 6 mai dernier.