• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Career Women’s Forum, Les femmes sur le devant de la scène

      Career Women’s Forum, Les femmes sur le devant de la scène

      Œuvrer à l’égalité entre les sexes via une association de femmes professionnelles qui se réunissent, échangent et s’entraident ? C’est le postulat de base du Career Women’s Forum, qui fête ses 40 ans en 2022. Rencontre avec sa présidente, Véronique Riondel Angebault...

      Nils Soguel : Au cœur de l’action publique
      Nils Soguel : Au cœur de l’action publique

      Le directeur de l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) revient pour Dossiers Publics sur l'historique et le rôle de la haute école située sur le campus de l'Université de Lausanne, à l'occasion de son 40e anniversaire. D.P. : Cher professeur,...

      Olga Darazs : ingénieuse par nature
      Olga Darazs : ingénieuse par nature

      Présidente du conseil d'administration du Groupe CSD INGÉNIEURS depuis 2011, l'hydrogéologue Olga Darazs revient, dans cet entretien, sur les moments marquants de ce groupe qui a su évoluer en apportant des solutions aux principaux défis environnementaux. Plus grande...

    • VS : enjeux environnementaux expliqués aux élèves

      VS : enjeux environnementaux expliqués aux élèves

      Le Musée de la nature du Valais et la Haute École pédagogique du Valais présentent l’exposition itinérante Objectif Terre aux établissements du secondaire post-obligatoire. Cette expo permet de mieux comprendre les enjeux liés aux choix relatifs à l’avenir de la...

    • JU : archives de journaux locaux numérisés

      JU : archives de journaux locaux numérisés

      La Bibliothèque cantonale jurassienne en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse met à disposition librement en ligne toutes les éditions des journaux L’Ajoie et Le Franc-Montagnard de leur création jusqu’à nos jours. Les archives des deux titres sont...

    • Suisse : effets indésirables du vaccin

      Suisse : effets indésirables du vaccin

      Au total, 12 334 déclarations d’effets indésirables de vaccins contre le COVID-19 ont été évaluées en Suisse par Swissmedic à la date du 8 février 2022. Quelque 67,7 % des déclaration portaient sur le vaccin Moderna (63 % des doses administrées en Suisse) et...

    • De la RTS au canton de Genève

      De la RTS au canton de Genève

      Cheffe de la rubrique politique de la RTS, Esther Mamarbachi va désormais travailler pour le compte du canton de Genève. La journaliste et présentatrice a été nommée secrétaire générale adjointe du Département genevois de l'économie et de l'emploi dirigé par la...

    • OFROU: une nouvelle responsable pour les autoroutes romandes

      OFROU: une nouvelle responsable pour les autoroutes romandes

      Dès août 2022, Valentina Kumpusch, 48 ans, sera la nouvelle vice-directrice de l’Office fédéral des routes (OFROU) et cheffe de la division Infrastructure routière en remplacement de Pascal Mertenat, démissionnaire pour des raisons de santé. Elle assumera la...

    • VD: du service pénitentiaire au commandement de la police

      VD: du service pénitentiaire au commandement de la police

      Cheffe du Service pénitentiaire (SPEN) depuis un peu plus de 10 ans, Sylvie Bula a été nommée commandante de la Police cantonale vaudoise par le Conseil d'État. Elle va entrer en fonction en juillet prochain à l'occasion du départ à la retraite de l'ancien juge...

    • GE: nouveau Secrétaire général du département des infrastructures

      GE: nouveau Secrétaire général du département des infrastructures

      Secrétaire général du département des infrastructures (DI) depuis 18 ans, Philippe Matthey, va quitter l’État en juillet prochain pour une rente-pont AVS. Le Conseil d'État a désigné M. Guy Schrenzel pour lui succéder. Secrétaire général adjoint au DI depuis 2017, il...

    • Virginie Masserey, de Berne à Lausanne

      Virginie Masserey, de Berne à Lausanne

      Avec Patrick Mathys, elle a été le visage de l’OFSP durant la crise du COVID-19. Médecin et infectiologue, Virginie Masserey, 57 ans, responsable de la section Contrôle de l’infection et programme de vaccination, va quitter l’Office fédéral de la santé publique (OFSP)...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      9e Forum mondial de l’eau

      9e Forum mondial de l’eau

      Organisée conjointement par le Conseil mondial de l’eau et le Gouvernement sénégalais, la 9e édition du Forum mondial de l’eau se tient à Dakar du 21 au 26 mars 2022 avec pour thème « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement ». En l’absence d’un...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: « l’État doit être un catalyseur de projets »

      Pascal Broulis: « l’État doit être un catalyseur de projets »

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

  • Kits média

Publicités

C’est une excellente nouvelle, une technologie toute récente apporte des réponses très prometteuses dans de multiples domaines de la production végétale pour tous les types de culture et de climat. Elle se base sur les hydro-rétenteurs à membrane polymérique, de petits granules qui ont la propriété de gonfler en multipliant leur volume par un facteur allant jusqu’à 1000, lorsqu’ils entrent en contact avec l’eau. Mélangés préalablement à la terre, ils deviennent alors de fantastiques réservoirs de nourriture pour les plantes. Partons à leur découverte.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est la pénurie d’eau et non le manque de terres qui sera dans les années à venir la principale contrainte sur l’agriculture. Il faut savoir que 70 % de toute l’eau utilisée chaque année dans le monde est destinée à l’irrigation, produisant 30 à 40 % des cultures mondiales sur 17 % de toutes les terres arables. L’utilisation des hydro-rétenteurs à membrane polymérique, appelés aussi hydrogel, est une nouvelle pratique de gestion efficace de notre patrimoine hydrique souvent associée à des projets intégrés de développement durable et de protection de l’environnement, incluant dans le processus un aspect social et économique.

L’ydro-rétenteur, c’est quoi ?
Les hydro-rétenteurs à membrane polymérique sont de petites granules qui, incorporés à la terre lors des semailles, gonflent avec la pluie ou l’arrosage et retiennent l’eau. Cette technologie permet d’améliorer grandement le rendement des récoltes tout en permettant d’économiser les ressources en eau. On les trouve plus communément dans les couches pour bébé afin de retenir l’eau ou dans les bouquets de fleurs qui les accompagnent pour garder les plantes hydratées. Les hydrogels typiques, cependant, sont fabriqués à partir de matériaux synthétiques, comme le polyacrylamide, qui ne se décomposent pas.

Pour remédier à cela, dans le cadre d’une collaboration internationale, Jerzy Kanicki, professeur de génie électrique et d’informatique à l’UM, et Agnieszka Pawlicka, professeure de chimie à l’Université de São Paulo et ancienne chercheuse invitée à l’UM, ont créé un hydrogel biodégradable à base de gomme gellane, qui est produit par des bactéries. Une utilisation principale des hydrogels synthétiques est d’aider à faire pousser des cultures dans les zones sèches. Ainsi, les hydrogels peuvent gonfler avec l’eau pendant les pluies et libérer l’humidité dans le sol pendant les périodes sèches, à la fois pour arroser les plantes et aider à contrôler l’érosion. L’engrais est également ajouté aux hydrogels, permettant une libération plus lente des nutriments dans le sol.

Une utilisation principale des hydrogels synthétiques est d’aider à faire pousser des cultures dans les zones sèches

Polyter, l’invention géniale de Philippe Ouaki Di Giorno
À la base, il faut préciser que l’invention révolutionnaire des granules qui remplacent l’eau destinés à l’agriculture, c’est à Philippe Ouaki Di Giorno que le monde la doit. Déçu par le milieu universitaire, l’agronome monte il y a 30 ans sa société, P.O.G.D. Développement, ceci afin de protéger ses brevets. Il met alors au point en 2004 ses petits granulés ressemblant à de fins cristaux vert pâle, dont une seule pincée suffit à nourrir une plante en eau et en nutriments, en se passant presque de l’arroser. Depuis, son invention qu’il a nommée Polyter, nourrit des pépinière, des champs de cultures et des arbres un peu partout dans le monde, changeant par exemple le sable en gazon aux Émirats arabes unis. Au Sénégal, ce produit a eu un grand succès, attirant jusqu’à l’attention même du président de l’époque, Abdoulaye Wade. Comme il le concède dans une interview accordée au quotidien régional français Sud Ouest en 2011, il aurait pu devenir milliardaire, mais pour cela, il lui eût fallu être « achetable », ce qui n’est pas dans son caractère.

En effet, Philippe Ouaki Di Giorno est un puriste. Si l’invention de Polyter a eu lieu, c’est pour la partager avec le plus grand nombre d’hommes et de femmes à travers le monde, affirme-t-il. Il a ainsi interrompu il y a une dizaine d’années un énorme contrat avec des investisseurs suisses, dès que le nom de la multinationale Bayer a été prononcé.

Le rêve que Philippe Ouaki Di Giorno entend réaliser, c’est la reforestation partout où l’on prétend qu’elle est impossible. D’où son succès et son étroite collaboration avec de nombreux pays tels que le Maroc, les Émirats arabes unis, la France, la Suisse, l’Espagne, le Vietnam, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et Madagascar, pour n’en citer que quelques-uns.

« La plante a un self-service et un garde-manger à sa disposition »

Philippe Ouaki Di Giorno