• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Career Women’s Forum, Les femmes sur le devant de la scène

      Career Women’s Forum, Les femmes sur le devant de la scène

      Œuvrer à l’égalité entre les sexes via une association de femmes professionnelles qui se réunissent, échangent et s’entraident ? C’est le postulat de base du Career Women’s Forum, qui fête ses 40 ans en 2022. Rencontre avec sa présidente, Véronique Riondel Angebault...

      Nils Soguel : Au cœur de l’action publique
      Nils Soguel : Au cœur de l’action publique

      Le directeur de l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) revient pour Dossiers Publics sur l'historique et le rôle de la haute école située sur le campus de l'Université de Lausanne, à l'occasion de son 40e anniversaire. D.P. : Cher professeur,...

      Olga Darazs : ingénieuse par nature
      Olga Darazs : ingénieuse par nature

      Présidente du conseil d'administration du Groupe CSD INGÉNIEURS depuis 2011, l'hydrogéologue Olga Darazs revient, dans cet entretien, sur les moments marquants de ce groupe qui a su évoluer en apportant des solutions aux principaux défis environnementaux. Plus grande...

    • VS : enjeux environnementaux expliqués aux élèves

      VS : enjeux environnementaux expliqués aux élèves

      Le Musée de la nature du Valais et la Haute École pédagogique du Valais présentent l’exposition itinérante Objectif Terre aux établissements du secondaire post-obligatoire. Cette expo permet de mieux comprendre les enjeux liés aux choix relatifs à l’avenir de la...

    • JU : archives de journaux locaux numérisés

      JU : archives de journaux locaux numérisés

      La Bibliothèque cantonale jurassienne en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse met à disposition librement en ligne toutes les éditions des journaux L’Ajoie et Le Franc-Montagnard de leur création jusqu’à nos jours. Les archives des deux titres sont...

    • Suisse : effets indésirables du vaccin

      Suisse : effets indésirables du vaccin

      Au total, 12 334 déclarations d’effets indésirables de vaccins contre le COVID-19 ont été évaluées en Suisse par Swissmedic à la date du 8 février 2022. Quelque 67,7 % des déclaration portaient sur le vaccin Moderna (63 % des doses administrées en Suisse) et...

    • De la RTS au canton de Genève

      De la RTS au canton de Genève

      Cheffe de la rubrique politique de la RTS, Esther Mamarbachi va désormais travailler pour le compte du canton de Genève. La journaliste et présentatrice a été nommée secrétaire générale adjointe du Département genevois de l'économie et de l'emploi dirigé par la...

    • OFROU: une nouvelle responsable pour les autoroutes romandes

      OFROU: une nouvelle responsable pour les autoroutes romandes

      Dès août 2022, Valentina Kumpusch, 48 ans, sera la nouvelle vice-directrice de l’Office fédéral des routes (OFROU) et cheffe de la division Infrastructure routière en remplacement de Pascal Mertenat, démissionnaire pour des raisons de santé. Elle assumera la...

    • VD: du service pénitentiaire au commandement de la police

      VD: du service pénitentiaire au commandement de la police

      Cheffe du Service pénitentiaire (SPEN) depuis un peu plus de 10 ans, Sylvie Bula a été nommée commandante de la Police cantonale vaudoise par le Conseil d'État. Elle va entrer en fonction en juillet prochain à l'occasion du départ à la retraite de l'ancien juge...

    • GE: nouveau Secrétaire général du département des infrastructures

      GE: nouveau Secrétaire général du département des infrastructures

      Secrétaire général du département des infrastructures (DI) depuis 18 ans, Philippe Matthey, va quitter l’État en juillet prochain pour une rente-pont AVS. Le Conseil d'État a désigné M. Guy Schrenzel pour lui succéder. Secrétaire général adjoint au DI depuis 2017, il...

    • Virginie Masserey, de Berne à Lausanne

      Virginie Masserey, de Berne à Lausanne

      Avec Patrick Mathys, elle a été le visage de l’OFSP durant la crise du COVID-19. Médecin et infectiologue, Virginie Masserey, 57 ans, responsable de la section Contrôle de l’infection et programme de vaccination, va quitter l’Office fédéral de la santé publique (OFSP)...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      9e Forum mondial de l’eau

      9e Forum mondial de l’eau

      Organisée conjointement par le Conseil mondial de l’eau et le Gouvernement sénégalais, la 9e édition du Forum mondial de l’eau se tient à Dakar du 21 au 26 mars 2022 avec pour thème « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement ». En l’absence d’un...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: « l’État doit être un catalyseur de projets »

      Pascal Broulis: « l’État doit être un catalyseur de projets »

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

  • Kits média

Publicités

La situation sanitaire inédite qui prévaut depuis plus d’une année aura notamment eu pour effet collatéral de souligner l’importance de la Protection civile, souvent considérée à tort comme une astreinte un peu accessoire, voire superflue…
Nous sommes allés à la rencontre de M. Léonard Biaggi, chef de l’Office cantonal de la Protection civile valaisanne, qui dresse pour nous le bilan de ces mois d’une intensité inédite.

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19 et les mesures sanitaires. Ce début d’année 2021 s’annonce dans la même veine. Quel a été le rôle de la PCi Valais dans la gestion de cette crise? Comment a-t-il évolué depuis mars 2020 ?
Léonard Biaggi : Depuis le mois de mars 2020, la PCi Valais offre son soutien à des institutions sanitaires, notamment à des hôpitaux, des EMS, des CMS et au 144, mettant en œuvre sa disponibilité, sa rigueur et son professionnalisme. Les personnes astreintes à la Protection civile sont dirigées par le personnel professionnel des 6 organisations de Protection civile valaisannes (OPC) et affectées à des tâches spécifiques dans différents domaines. Les incertitudes liées à la première vague n’ont pas facilité l’organisation de la PCi. Une multitude de demandes de soutien nous parvenaient sans cesse pendant plusieurs semaines. Durant la 2e vague, compte tenu de l’expérience acquise, la PCi a apporté son soutien au sein d’EMS, de centres de dépistage, dans une moindre mesure dans des hôpitaux, et depuis la mi-janvier 2021 dans des centres de vaccination. Je tiens à relever l’excellente synergie, depuis le début de cette pandémie, entre la PCi et les différents partenaires qui en bénéficient.

La réponse à cette crise a mobilisé l’ensemble des acteurs de la sécurité. Comment se répartissent les tâches entre l’armée, les services sanitaires, les pompiers, la police ?
Les acteurs de la sécurité ont tous des compétences propres et définies. Il appartient cependant à l’Organe cantonal de conduite (OCC), mobilisé depuis le début de la pandémie, et à son chef de veiller à ce que la répartition des tâches se fasse dans l’harmonie et le respect de ces compétences. Au vu de l’expérience acquise depuis le début mars 2020, l’entente entre tous les acteurs de la sécurité est excellente. J’ai la profonde conviction que cet engagement a resserré des liens entre les corps engagés dans le domaine de la sécurité.

Protection civile valaisanne

« La PCi valaisanne s’entraîne sans interruption à intervenir en cas de situations particulières et extraordinaires ”

Léonard Biaggi

Comment la pandémie a-t-elle affecté la formation de base des astreints à la Protection civile en Valais?
Toutes les formations dispensées au centre cantonal d’instruction de la PCi à Grône (cours de base, formations de spécialistes et de cadres) ont été annulées du 16 mars 2020 au 17 août 2020 ainsi que depuis le 25 janvier 2021 et ce jusqu’au 30 mars 2021. La mesure est pour le moins radicale, mais néanmoins nécessaire. L’Office cantonal de la Protection civile (OCPCi) se doit d’être un exemple, tout particulièrement en ces temps de crise sanitaire. Afin de combler le retard causé par cette interruption, tous les cours seront reprogrammés dans les meilleurs délais dès la « normalisation » de la situation épidémiologique.

En dehors des réponses lors d’urgences sanitaires, quels sont les principaux défis auxquels la Protection civile doit faire face en Valais? Quelles sont ses missions lors d’une année « normale  » ?
La PCi valaisanne s’entraîne sans interruption à intervenir en cas de situations particulières et extraordinaires (avalanches, inondations, tremblements de terre, recherches de personnes, incidents chimiques, sauvetage de biens culturels, soutien psychologique d’urgence, logistique, entretien des abris publics).

Depuis plusieurs années, les cantons s’inquiètent d’une baisse des effectifs de la protection civile. Dans quelle mesure votre canton est-il concerné et quel a été l’impact sur vos missions au cours de la crise sanitaire ?
La baisse des effectifs est une réalité en Valais. L’entrée en vigueur de la révision de la Loi fédérale sur la protection de la population et sur la Protection civile (LPPCi) génère en effet une baisse supplémentaire de l’effectif de la PCi valaisanne. En revanche, ce phénomène n’a aucun impact sur les missions qui lui sont attribuées. Nous comptons plus de 35 000 jours de service effectués jusqu’ici dans le cadre du Covid-19 depuis le début mars 2020, et la PCi est toujours présente et prête à intervenir en cas de besoin.

En 2019, la conseillère fédérale Viola Amherd proposait d’engager davantage de femmes et d’étrangers pour remédier à la baisse d’effectifs à la Protection civile. Cette proposition vous semble-t-elle une solution potentielle pour renforcer les effectifs de la PCi valaisanne  ? Ou avez-vous d’autres pistes dans ce domaine ?
La situation à moyen terme et à long terme dépendra de l’évolution démographique ainsi que des décisions des autorités politiques. En sus des solutions mentionnées dans votre question, je verrais une possibilité supplémentaire, à savoir l’intégration du Service civil dans la protection civile tant lors du recrutement que pour les militaires souhaitant quitter l’Armée.


LA PCi VALAIS EN CHIFFRES

1 Office cantonal de la PCi à Grône (Administration, centre cantonal d’instruction, section des constructions), intégré au Service de la sécurité civile et militaire (SSCM) et rattaché au Département de la sécurité, des institutions et du sport (DSIS)

6 Organisations de protection civile (OPC) à Brigue, Viège, Sierre, Sion, Martigny et Monthey

31 collaborateurs/trices professionnels

2300 astreints actifs incorporés et engageables

42 semaines de cours de répétition planifiés annuellement ; est comprise la préparation à l’engagement des 6 GIR (Groupe d’intervention rapide) afin d’intervenir en cas de situation particulière et/ou extraordinaire en appui des partenaires de la protection de la population

15 à 20 interventions en faveur de la collectivité : Zermatt Marathon, Gommerlauf, Fugue Chablaisienne, Coupe du monde FIS de Crans Montana, Snowboardcross de Veysonnaz, les actions « Sonnenblume » et « Rayon de Soleil » www.rayon2soleil.org, l’exercice Enduro avec l’Académie de Police, Rallye du Valais, Ski paralympique.