• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Career Women’s Forum, Les femmes sur le devant de la scène

      Career Women’s Forum, Les femmes sur le devant de la scène

      Œuvrer à l’égalité entre les sexes via une association de femmes professionnelles qui se réunissent, échangent et s’entraident ? C’est le postulat de base du Career Women’s Forum, qui fête ses 40 ans en 2022. Rencontre avec sa présidente, Véronique Riondel Angebault...

      Nils Soguel : Au cœur de l’action publique
      Nils Soguel : Au cœur de l’action publique

      Le directeur de l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) revient pour Dossiers Publics sur l'historique et le rôle de la haute école située sur le campus de l'Université de Lausanne, à l'occasion de son 40e anniversaire. D.P. : Cher professeur,...

      Olga Darazs : ingénieuse par nature
      Olga Darazs : ingénieuse par nature

      Présidente du conseil d'administration du Groupe CSD INGÉNIEURS depuis 2011, l'hydrogéologue Olga Darazs revient, dans cet entretien, sur les moments marquants de ce groupe qui a su évoluer en apportant des solutions aux principaux défis environnementaux. Plus grande...

    • VS : enjeux environnementaux expliqués aux élèves

      VS : enjeux environnementaux expliqués aux élèves

      Le Musée de la nature du Valais et la Haute École pédagogique du Valais présentent l’exposition itinérante Objectif Terre aux établissements du secondaire post-obligatoire. Cette expo permet de mieux comprendre les enjeux liés aux choix relatifs à l’avenir de la...

    • JU : archives de journaux locaux numérisés

      JU : archives de journaux locaux numérisés

      La Bibliothèque cantonale jurassienne en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse met à disposition librement en ligne toutes les éditions des journaux L’Ajoie et Le Franc-Montagnard de leur création jusqu’à nos jours. Les archives des deux titres sont...

    • Suisse : effets indésirables du vaccin

      Suisse : effets indésirables du vaccin

      Au total, 12 334 déclarations d’effets indésirables de vaccins contre le COVID-19 ont été évaluées en Suisse par Swissmedic à la date du 8 février 2022. Quelque 67,7 % des déclaration portaient sur le vaccin Moderna (63 % des doses administrées en Suisse) et...

    • De la RTS au canton de Genève

      De la RTS au canton de Genève

      Cheffe de la rubrique politique de la RTS, Esther Mamarbachi va désormais travailler pour le compte du canton de Genève. La journaliste et présentatrice a été nommée secrétaire générale adjointe du Département genevois de l'économie et de l'emploi dirigé par la...

    • OFROU: une nouvelle responsable pour les autoroutes romandes

      OFROU: une nouvelle responsable pour les autoroutes romandes

      Dès août 2022, Valentina Kumpusch, 48 ans, sera la nouvelle vice-directrice de l’Office fédéral des routes (OFROU) et cheffe de la division Infrastructure routière en remplacement de Pascal Mertenat, démissionnaire pour des raisons de santé. Elle assumera la...

    • VD: du service pénitentiaire au commandement de la police

      VD: du service pénitentiaire au commandement de la police

      Cheffe du Service pénitentiaire (SPEN) depuis un peu plus de 10 ans, Sylvie Bula a été nommée commandante de la Police cantonale vaudoise par le Conseil d'État. Elle va entrer en fonction en juillet prochain à l'occasion du départ à la retraite de l'ancien juge...

    • GE: nouveau Secrétaire général du département des infrastructures

      GE: nouveau Secrétaire général du département des infrastructures

      Secrétaire général du département des infrastructures (DI) depuis 18 ans, Philippe Matthey, va quitter l’État en juillet prochain pour une rente-pont AVS. Le Conseil d'État a désigné M. Guy Schrenzel pour lui succéder. Secrétaire général adjoint au DI depuis 2017, il...

    • Virginie Masserey, de Berne à Lausanne

      Virginie Masserey, de Berne à Lausanne

      Avec Patrick Mathys, elle a été le visage de l’OFSP durant la crise du COVID-19. Médecin et infectiologue, Virginie Masserey, 57 ans, responsable de la section Contrôle de l’infection et programme de vaccination, va quitter l’Office fédéral de la santé publique (OFSP)...

    • Cahiers spéciaux

      Retrouvez ici nos Cahiers Spéciaux traitant des grandes thématiques relatives à la Romandie
    • Environnement

      9e Forum mondial de l’eau

      9e Forum mondial de l’eau

      Organisée conjointement par le Conseil mondial de l’eau et le Gouvernement sénégalais, la 9e édition du Forum mondial de l’eau se tient à Dakar du 21 au 26 mars 2022 avec pour thème « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement ». En l’absence d’un...

      Canton de Vaud

      Pascal Broulis: « l’État doit être un catalyseur de projets »

      Pascal Broulis: « l’État doit être un catalyseur de projets »

      Cathédrale de Lausanne, Château St-Maire, Vaudoise Arena, Vortex, Maison de l’Environnement, MCBA ou encore Plateforme 10, autant de noms évocateurs de chantiers et de réalisations d’envergure entrepris depuis 2017 dans le canton avec l’Etat de Vaud comme point commun...

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Vaud+, la marque territoriale qui rayonne

      Le branding territorial n’est pas vraiment une nouveauté et ce n’est pas les cantons du Valais ou des Grisons qui diront le contraire. Et comme les Vaudoises et les Vaudois ont du talent, il fallait le dire haut et fort, il fallait le faire...

  • Kits média

Publicités

Leader en gestion de réseaux électriques intelligents, depsys déploie le smart grid, un outil indispensable aux opérateurs pour surveiller, analyser et améliorer ses performances à l’heure de la transition énergétique.

Pionnière en gestion des réseaux électriques intelligents, la société depsys, à Puidoux, a créé une expertise de pointe, laquelle permet aux opérateurs d’observer et de piloter leurs réseaux à distance pour maintenir et assurer la stabilité de leurs infrastructures. Selon les dires de Mike de Vivo, CEO et cofondateur, à l’heure actuelle, le secteur vit un véritable changement de paradigme auquel il devient urgent de réagir : « Les réseaux électriques sont à un tournant décisif. D’un monde opaque, uniforme et figé sur l’offre, ils basculent vers un écosystème où consommateurs et distributeurs dialoguent en temps réel. »

À l’image de tous les secteurs économiques, celui de la distribution d’électricité subit sa propre révolution, crise climatique oblige. Avec l’augmentation de la production en provenance des dernières innovations énergétiques – panneaux photovoltaïques, pompes à chaleur, mobilité électrique –, force est de constater que les réseaux sont soumis à rude épreuve. Dans ce contexte, il incombe aux gestionnaires des réseaux électriques de faire évoluer et de moderniser leurs opérations afin de rester à la hauteur des attentes d’une industrie en pleine mutation. Toutefois, maîtriser intelligemment et durablement les divers courants générés nécessite un savoir-faire très particulier ainsi que des compétences professionnelles spécifiques. C’est pourquoi les opérateurs se tournent d’ores et déjà vers les spécialistes dans le domaine hautement technique et complexe de l’analyse des données. Experte en la matière, depsys ambitionne d’accélérer la transition énergétique avec une solution à la fois écologique et durable. À cette fin, elle développe des outils capables d’exploiter les données et de rendre les réseaux intelligents.

Environ 75 % des réseaux à basse et moyenne tension en Suisse romande sont équipés de la technologie GridEye.

Le smart grid
Sous l’essor des énergies renouvelables et de l’électrification de la société, le réseau électrique devient caractérisé par une production et une consommation variables et difficilement prévisibles car souvent tributaires des conditions météorologiques. Dans cette configuration, identifier les courbes d’utilisation et les influences saisonnières passe par une analyse en profondeur des données, d’où la notion du smart grid. Il s’agit d’une plateforme intelligente informatisée et décentralisée mise à disposition des services industriels, gestionnaires de réseau et distributeurs d’électricité dans le but d’anticiper de manière précise les flux qui transitent au sein de leurs infrastructures. En effet, le smart grid facilite l’intégration et la gestion efficaces des réseaux et fournit une vue globale sur l’état de santé de l’écosystème numérique. Utilisé en accompagnement du smart grid, un outil baptisé GridEye, « l’œil du réseau », s’installe sur le matériel existant pour permettre un accès rapide aux données de mesure ainsi qu’une compréhension et un contrôle du comportement des réseaux de bout en bout. Par ailleurs, le dispositif aide à surveiller et à analyser les réseaux dans la perspective d’améliorer ses performances. Concrètement, il consiste en un boîtier de capteurs intelligent relié à une plateforme logicielle – algorithmes et cloud – qui capte et exploite les données afin de maîtriser les pics de consommation, gérer l’apport des énergies renouvelables, connaître l’utilisation du réseau en temps réel et réguler le courant en fonction de la demande. La visibilité et la transparence sur l’ensemble du réseau permettent de réduire les temps d’arrêt et favorisent un meilleur fonctionnement et un meilleur retour sur investissement.

Surveillance en permanence
Actuellement, environ 75 % des réseaux à basse et moyenne tension en Suisse romande sont équipés de la technologie GridEye. À titre d’illustration, Romande Énergie a choisi la solution de depsys pour monitorer la Fête des vignerons en 2019. À cette époque, cette dernière a permis la surveillance de la consommation en permanence d’un nombre colossal d’équipements. À savoir le fameux plancher LED de l’arène, des lumières, des projecteurs, des réfrigérateurs et des friteuses pour en citer les principaux. En d’autres termes, une demande en alimentation supplémentaire correspondant à 500 villas implantées dans la région de Vevey pendant 20 jours.

Fondée en 2012, et issue de la Haute École d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) à Yverdon-les-Bains, depsys figure parmi les 100 meilleures start-up cleantech (technologies propres) au monde. Pour l’heure, elle collabore avec plus de 40 clients et réalise plus de 100 projets répartis dans 10 pays. Consciente des enjeux liés au réchauffement climatique, depsys s’engage pour aider les réseaux électroniques à prendre le chemin de la numérisation et ainsi bâtir un avenir durable pour les générations futures.