• Interview

      Dossiers Publics interroge celles et ceux qui font bouger la Suisse: les actrices et acteurs issus du monde politique ainsi que des secteurs privés et publics
    • Simone Wyss Fedele fait rayonner les PME suisses à l’étranger

      Simone Wyss Fedele fait rayonner les PME suisses à l’étranger

      Qui dit entreprises suisses pense Nestlé, Novartis, Glencore et autres titans que le monde entier nous envie. Mais comme l’arbre de Noël qui cache la forêt des lutins œuvrant dans l’ombre, ces géants de la Bourse ne doivent pas faire oublier que la Suisse regorge de...

      Garde suisse: un corps d’élite dans les coulisses du Vatican
      Garde suisse: un corps d’élite dans les coulisses du Vatican

      Hallebardier ayant servi sous le pape François, Guillaume Vergain se confie à Dossiers Publics et raconte ses années au sein de la Garde suisse pontificale, ce corps aussi légendaire que mystérieux. Comment devient-on garde suisse ? Quels sont les critères de...

      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force
      Entreprises de sécurité : le côté privé de la Force

      Les politiciens nous l’ont répété à l’envi depuis des années : « On ne peut pas mettre un policier derrière chaque citoyen » ! Ce qui, avouons-le, est plutôt une bonne nouvelle pour les plus paranoïaques d’entre nous… Garde du corps et directeur de deux entreprise...

    • JU: les soins aigus au cœur de Delémont

      JU: les soins aigus au cœur de Delémont

      Modulable, fonctionnel et accessible, c’est ainsi que Jacques Gygax, directeur de l’Hôpital du Jura, décrit l’établissement dédié aux soins aigus qu’il souhaite voir construire au cœur de Delémont, sur un terrain de 12'000 m2, propriété de la municipalité. Futur jalon...

    • VD: une maturité onéreuse

      VD: une maturité onéreuse

      L’harmonisation des pratiques a un coût, et le canton de Vaud pourrait bien en faire les frais dans le cadre de la nouvelle Ordonnance fédérale sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale, visant à harmoniser les disparités cantonales quant au cursus...

    • GE : moins de fonctionnaires pour Genève  ?

      GE : moins de fonctionnaires pour Genève  ?

      La fonction publique pèse-t-elle trop lourd sur les finances du canton ? C’est en tout cas l’avis émis par la droite genevoise, qui estime que le canton, régulièrement dans le rouge, pourrait bénéficier d’un gel de l’embauche de nouveaux fonctionnaires en cas de...

    • Gilles Stuck reprend les rênes du marché suisse chez Julius Bär

      Gilles Stuck reprend les rênes du marché suisse chez Julius Bär

      À nouvelle stratégie, nouvelle équipe dirigeante. Ainsi en a décidé Julius Bär, qui a choisi d’accompagner l’harmonisation de son approche du marché suisse par la désignation aux responsabilités de Gilles Stuck, collaborateur de la banque zurichoise depuis 2018 à la...

    • Key Family Partners accueille Emanuele Zanon Di Valgiurata

      Key Family Partners accueille Emanuele Zanon Di Valgiurata

      Connu pour avoir donné le jour à une nouvelle génération de multi-family offices offrant des solutions d’investissement sophistiquées et les plus hauts standards en matière de gouvernance, Key Family Partners agrandit son équipe avec la nomination au rang d’associé...

    • Hans Peter Wyss intègre la commission OPA de la FINMA

      Hans Peter Wyss intègre la commission OPA de la FINMA

      La Commission des offres publiques d’acquisition de la FINMA accueille un nouveau membre en la personne de Hans Peter Wyss, appelé en remplacement de Thomas Rufer, qui abandonnera le siège occupé depuis avril 2007 à la fin de cette année. Déjà vice-président du...

    • Un nouvel aumônier pour la garde pontificale

      Un nouvel aumônier pour la garde pontificale

      La garde pontificale ne saurait assurer son office sans l’encadrement et le soutien spirituels de son aumônier. Une mission d’importance, assurée pendant six ans par le père Thomas Widmer, auquel succède désormais le père Kolumban Reichlin. Né dans le canton de...

    • Événement

      Retrouvez les derniers événements auxquels Dossiers Publics était présent

    • Une aide-soignante engagée

      Une aide-soignante engagée

      Doris Abbyad, aide-soignante aux HUG depuis 1983 (en unité d’attente de placement en EMS) et présidente de l’association Culture & Loisirs (association de personnel hospitalier et de santé sociale), nous livre son vécu de la crise du covid-19. Quelles difficultés...

    • Rentrée des entreprises 2019

      Rentrée des entreprises 2019

      Dossiers Publics était présent à la Rentrée des Entreprises 2019 à l'Arena de Genève, l'événement...

  • Kits média

Publicités

Leader en gestion de réseaux électriques intelligents, depsys déploie le smart grid, un outil indispensable aux opérateurs pour surveiller, analyser et améliorer ses performances à l’heure de la transition énergétique.

Pionnière en gestion des réseaux électriques intelligents, la société depsys, à Puidoux, a créé une expertise de pointe, laquelle permet aux opérateurs d’observer et de piloter leurs réseaux à distance pour maintenir et assurer la stabilité de leurs infrastructures. Selon les dires de Mike de Vivo, CEO et cofondateur, à l’heure actuelle, le secteur vit un véritable changement de paradigme auquel il devient urgent de réagir : « Les réseaux électriques sont à un tournant décisif. D’un monde opaque, uniforme et figé sur l’offre, ils basculent vers un écosystème où consommateurs et distributeurs dialoguent en temps réel. »

À l’image de tous les secteurs économiques, celui de la distribution d’électricité subit sa propre révolution, crise climatique oblige. Avec l’augmentation de la production en provenance des dernières innovations énergétiques – panneaux photovoltaïques, pompes à chaleur, mobilité électrique –, force est de constater que les réseaux sont soumis à rude épreuve. Dans ce contexte, il incombe aux gestionnaires des réseaux électriques de faire évoluer et de moderniser leurs opérations afin de rester à la hauteur des attentes d’une industrie en pleine mutation. Toutefois, maîtriser intelligemment et durablement les divers courants générés nécessite un savoir-faire très particulier ainsi que des compétences professionnelles spécifiques. C’est pourquoi les opérateurs se tournent d’ores et déjà vers les spécialistes dans le domaine hautement technique et complexe de l’analyse des données. Experte en la matière, depsys ambitionne d’accélérer la transition énergétique avec une solution à la fois écologique et durable. À cette fin, elle développe des outils capables d’exploiter les données et de rendre les réseaux intelligents.

Environ 75 % des réseaux à basse et moyenne tension en Suisse romande sont équipés de la technologie GridEye.

Le smart grid
Sous l’essor des énergies renouvelables et de l’électrification de la société, le réseau électrique devient caractérisé par une production et une consommation variables et difficilement prévisibles car souvent tributaires des conditions météorologiques. Dans cette configuration, identifier les courbes d’utilisation et les influences saisonnières passe par une analyse en profondeur des données, d’où la notion du smart grid. Il s’agit d’une plateforme intelligente informatisée et décentralisée mise à disposition des services industriels, gestionnaires de réseau et distributeurs d’électricité dans le but d’anticiper de manière précise les flux qui transitent au sein de leurs infrastructures. En effet, le smart grid facilite l’intégration et la gestion efficaces des réseaux et fournit une vue globale sur l’état de santé de l’écosystème numérique. Utilisé en accompagnement du smart grid, un outil baptisé GridEye, « l’œil du réseau », s’installe sur le matériel existant pour permettre un accès rapide aux données de mesure ainsi qu’une compréhension et un contrôle du comportement des réseaux de bout en bout. Par ailleurs, le dispositif aide à surveiller et à analyser les réseaux dans la perspective d’améliorer ses performances. Concrètement, il consiste en un boîtier de capteurs intelligent relié à une plateforme logicielle – algorithmes et cloud – qui capte et exploite les données afin de maîtriser les pics de consommation, gérer l’apport des énergies renouvelables, connaître l’utilisation du réseau en temps réel et réguler le courant en fonction de la demande. La visibilité et la transparence sur l’ensemble du réseau permettent de réduire les temps d’arrêt et favorisent un meilleur fonctionnement et un meilleur retour sur investissement.

Surveillance en permanence
Actuellement, environ 75 % des réseaux à basse et moyenne tension en Suisse romande sont équipés de la technologie GridEye. À titre d’illustration, Romande Énergie a choisi la solution de depsys pour monitorer la Fête des vignerons en 2019. À cette époque, cette dernière a permis la surveillance de la consommation en permanence d’un nombre colossal d’équipements. À savoir le fameux plancher LED de l’arène, des lumières, des projecteurs, des réfrigérateurs et des friteuses pour en citer les principaux. En d’autres termes, une demande en alimentation supplémentaire correspondant à 500 villas implantées dans la région de Vevey pendant 20 jours.

Fondée en 2012, et issue de la Haute École d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) à Yverdon-les-Bains, depsys figure parmi les 100 meilleures start-up cleantech (technologies propres) au monde. Pour l’heure, elle collabore avec plus de 40 clients et réalise plus de 100 projets répartis dans 10 pays. Consciente des enjeux liés au réchauffement climatique, depsys s’engage pour aider les réseaux électroniques à prendre le chemin de la numérisation et ainsi bâtir un avenir durable pour les générations futures.